TV

Vivement Dimanche : Fabrice Luchini choque Michel Drucker avec ses propos sur l’homosexualité (Vidéo)

Vivement Dimanche : Fabrice Luchini choque Michel Drucker avec ses propos sur l’homosexualité (Vidéo)

Actuellement en plein marathon promotionnel pour la sortie de son livre Comédie Française, Fabrice Luchini est absolument partout. Après avoir fait le buzz sur les ondes d’Europe 1 cette semaine, l’acteur était l’invité de Michel Drucker dans le numéro de Vivement Dimanche de ce dimanche 6 mars. Interrogé sur son adolescence, Fabrice Luchini a tenu des propos chocs sur l’homosexualité, qui ont quelque peu choqué Michel Drucker. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Décidément Fabrice Luchini adore faire parler de lui lors de chacun de ses passages médiatiques. En effet, alors que l’acteur est actuellement en plein marathon promotionnel afin de parler de son livre Comédie Française, l’acteur est absolument partout. Et lors de chacune de ses interventions, Fabrice Luchini ne peut pas s’empêcher de se faire remarquer.

Cette semaine, l’acteur était l’invité de la matinale d’Europe 1. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que même de bonne heure, Fabrice Luchini est en forme. Ce dernier n’a d’ailleurs pas hésité à parler ouvertement et crûment de la sexualité de nombreux présentateurs de télévision, comme Thierry Ardisson ou Cyril Hanouna. Présent ce dimanche 6 mars sur le mythique canapé rouge de Michel Drucker, Fabrice Luchini a une nouvelle fois dérapé sans véritablement sans rendre compte.

"Ils voulaient me faire goûter à la brioche maudite"

En effet, alors que Michel Drucker revenait sur l’adolescence de Fabrice Luchini, passée dans l’univers de la coiffure, ce dernier s’est laissé aller à quelques confidences assez particulières. Pire encore, l’acteur a ensuite parlé de l’homosexualité et ce d’une façon assez surprenante. Ce qui a choqué le présentateur de Vivement Dimanche. « J’ai accédé à Joe Dassin, à Sylvie Vartan, à Johnny Hallyday... Avec tous les grands homos qui voulaient me faire goûter à la brioche maudite, pensant que c’était plus intéressant que la chatte. Ils me disaient toujours : Pourquoi tu t’occupes des nanas ? Tu devrais te faire faire des pipes par des mecs, c’est beaucoup mieux. Moi je n’étais pas emballé, je préférais quand même le mystère du continent noir. »

Se rendant compte de son vocabulaire un peu trop fleuri pour un dimanche après-midi, Fabrice Luchini a fini par tilter sur le poids de son histoire. « Je me dis qu’on est en plein dimanche à 14h30, on va avoir un problème. » Ce à quoi, Michel Drucker un peu choqué, a immédiatement répondu avec humour. « C’est à ça que je pensais à l’instant même. Si ma mère était là, elle prend ses pilules tout de suite. » Voulant finir son histoire coûte que coûte, Fabrice Luchini s’est donc quelque peu censuré afin de ne plus choquer personne. « En même temps ce n’était pas méchant. Eux ils voulaient me faire accéder à la Sodome, parlons simplement. Moi je préférais les meufs, les nanas. J’étais fou des femmes. »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people