TV

Verviers : Le jeune homme qui a appelé au meurtre des chrétiens dément ses propos (Vidéo)

   / 5  
Le jeune homme dément son appel au meurtre des chrétiens
1
Le jeune homme dément son appel au meurtre des chrétiens
L'imam de Verviers a été interpellé
2
L'imam de Verviers a été interpellé
La vidéo du fils de l'imam de Verviers
3
La vidéo du fils de l'imam de Verviers
Le jeune homme est interrogé par nos confrères de RTL info
4
Le jeune homme est interrogé par nos confrères de RTL info
Le jeune homme explique avoir été mal compris
5
Le jeune homme explique avoir été mal compris

Les journalistes de RTL info ont réussi à s'entretenir avec le jeune homme qui a profané des menaces de mort à l'encontre des chrétiens. Face aux caméras, il nie tout. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur le site Non Stop Zapping.

Depuis plusieurs mois déjà, l'imam Shayh Alami est suspecté de dire des discours radicaux dans sa mosquée. Ce dimanche 21 août, le religieux a été interpellé et tous les médias se demandent si ce dernier va être expulsé. Au début du mois, c'est son fils qui affolait la toile. Dans une une vidéo, il était possible de voir le jeune homme appeler, en arabe, au meurtre des chrétiens. Dans cette période de troubles où Daesh menace les pays occidentaux dans ses vidéos de propagande, les images ont été prises au sérieux. Non Stop Zapping vous dévoilait ainsi la vidéo choc.

"Je n'ai rien à me reprocher"

Quelques semaines après la diffusion de ces images sur la toile, nos confrères de RTL info ont réussi à s'entretenir avec le jeune homme qui a appelé au meurtre des chrétiens et il dément aujourd'hui ses propos. "Je me suis mal exprimé dans la vidéo. Je voulais parler du régime de Bachar, mais l'origine de Bachar en arabe et les chrétiens en arabe, ça se ressemble. Je me suis trompé de mot. Tout ce que j'ai dit, c'était du par cœur en fait, il y a des mots que je comprenais et d'autres que je ne comprenais pas". Le fils de l'Imam de Verviers ne s'attendait pas à une telle réaction et il avoue avoir été "surpris" par l'engouement autour de cette vidéo. "J'avais carrément oublié que je l'avais faite, la vidéo, parce que ça remonte à deux mois, je crois. J'étais juste un peu surpris, mais moi je n'ai rien à me reprocher" explique-t-il.

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people