TV

Véronique Genest agacée par les critiques, elle menace de saisir la justice (vidéo)

Véronique Genest agacée par les critiques, elle menace de saisir la justice (vidéo)

Critiquée pour ses propos polémiques, notamment sur l'islamophobie, Véronique Genest a profité du plateau du Figaro TV pour menacer de saisir la justice si les attaques continuent. Une vidéo que nous vous proposons de découvrir sur Non Stop Zapping.

Interprète de Julie Lescaut pendant 22 ans, Véronique Genest a quitté son costume de commissaire en janvier 2014 après 101 épisodes tournés. Deux ans auparavant, l'actrice de 59 ans avait provoqué une vive polémique après s'être déclarée "islamophobe". Invitée en janvier dernier sur le plateau de LCI, elle avait assumé ces propos : "Je ne regrette rien moi parce que mes propos étaient sur la peur. Aujourd’hui, tout le monde a peur. Voilà, mes propos n’ont jamais parlé que de la peur donc tout va bien, fin du combat."

"Traitez-moi de raciste, j'attaque"

Invitée de On ne parle que de ça sur le Figaro TV, Véronique Genest a fait le point cette semaine sur plusieurs questions, alors qu'elle est actuellement au théâtre dans la pièce Portrait Craché au Palais des Glaces de Paris. "Ce qui me fait tenir, ce sont les gens dans la rue qui me témoignent de leur soutien. Je n'ai aucune raison de m'effondrer", dit-elle d'abord, avant d'assurer que son image n'a "jamais" été écornée par les polémiques : "Je dois même dire que  du côté des gens que je croise dans la rue, il y a même plus de gentillesse et d'attention à mon égard."

Enfin, elle prévient que des suites judiciaires sont possibles si les critiques continuent : "Moi je dis stop. Il faut arrêter de parler de ça. Si vous trouvez que j'ai dit des choses mal, attaquez-moi, il y a une justice. Moi je suis prête à aller devant la justice. Traitez-moi de raciste, moi j'attaque. Traitez-moi de xénophobe, j'attaque. Je n'ai jamais dit un mot ni raciste, ni xénophobe et maintenant je veux qu'on arrête de parler de ça à chaque fois que je vais à la télé."

Réagissez à l'actu people