TV

USA : Un fantôme dans le berceau de son fils ? Une mère panique (vidéo)

USA : Un fantôme dans le berceau de son fils ? Une mère panique (vidéo)

Ce mercredi 23 octobre dans le journal télévisé du "19 / 45" diffusé sur M6, nos confrères ont dévoilé l’histoire de cette maman américaine qui a cru apercevoir le fantôme d'un nouveau-né dans le berceau de son fils. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Voilà une image qui a dû lui faire froid dans le dos… Alors qu’elle était en train d’observer son jeune fils dormir, une maman a eu la peur de sa vie. Cette Américaine a en effet apperçu sur les images captées par la caméra de surveillance, une ombre qui a de quoi faire hérisser le poil. Tandis que le bout de chou dort paisiblement en étant allongé sur le côté, on peut très clairement distinguer un bébé se tenir à ses côtés, un peu plus bas et visiblement emmitouflé sous le drap de l’enfant. Cette mère n’a pas perdu une seconde et s’est aussitôt rendue dans la chambre de son garçon. Inquiète par ce qu’elle pense être "le fantôme d’un nourrisson", cette dernière se munit d’une lampe torche afin d’éclairer le lit-berceau de son bout de chou. Pas de quoi néanmoins lui permettre de comprendre d’où venait cette ombre très facilement distinguable…

Toujours retirer les étiquettes après ses achats…

Assez perturbée, elle finit par découvrir la supercherie au réveil. C’est en effet ni plus ni moins qu’une simple étiquette, restée collée au matelas depuis son achat. Sur cette photo publicitaire, on remarque donc un bébé à la bouche ouverte, à savoir le même que celui que l’on pouvait voir sur les images captées la veille par la caméra nocturne. L’étiquette qui n’avait pas été retirée, était recouverte par le drap-housse et n’était donc pas tout de suite visible à l'oeil nu. Tout cela explique donc le reflet assez effrayant que cette maman américaine avait remarqué depuis les images de sa caméra. Amusée par son erreur de jugement, cette dernière a aussitôt posté son anecdote originale sur les réseaux sociaux il y a quelques jours de cela, avec les photos à l’appui.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people