TV

Une journaliste de France Info se fait raccrocher au nez par un expert en direct (Vidéo)

Une journaliste de France Info se fait raccrocher au nez par un expert en direct (Vidéo)

Ce vendredi matin, Karine Baste-Régis présente sur Franceinfo une édition spéciale consacrée aux frappes américaines en Syrie. Lorsqu’elle contacte Michel Polacco, un expert en défense sur la chaîne, la journaliste se fait violemment rembarrée. Non Stop Zapping vous fait découvrir cette séquence.

Ce sont les aléas du direct que les journalistes des chaînes d’infos en continu connaissent bien. Bug technique, mauvais sujet envoyé, liaison brutalement interrompue : c’est le lot des journaux télévisés. La plupart du temps, ces bugs passent relativement inaperçus et les journalistes présents en plateaux reprennent rapidement la main, le plus souvent avec professionnalisme. C’est une qualité que l’on ne pourra pas enlever à cette jeune journaliste de France Info, prise au dépourvue par la réaction d’un expert contacté par téléphone en direct sur la chaîne. Ce vendredi 7 avril, Karine Baste-Régis anime une édition spéciale consacrée à la Syrie. En effet, cette nuit, le gouvernement américain a ordonné et exécuté la frappe d’une base militaire syrienne près de Homs, en représailles à l’attaque présumée chimique qui a fait plusieurs dizaines de morts mardi 4 avril dans une ville rebelle.

Moment de gêne sur le plateau de FranceInfo

Alors qu’elle s’apprête à prendre à l’antenne un "spécialiste franceinfo en aéronautique et défense", Karine Baste-Régis a eu une bien mauvaise surprise. Son interlocuteur, un certain Michel Polacco, était-il mal réveillé - il est 7h49 au moment de l’appel - ou n’était-ce tout simplement pas le bon homme au bout du fil ? Ce qui est certain, c’est que sa réaction n’était visiblement pas celle espérée. "Michel Polacco, vous êtes en direct avec nous par téléphone, bonjour", annonce la journaliste. "Qu’est-ce que vous voulez là ?" lui rétorque sèchement l’homme au bout du fil. Ne se laissant pas démonter, Karine Baste-Régis poursuit. "Michel Polacco, est-ce que vous m’entendez, vous êtes en direct avec nous sur franceinfo". Sans succès. Après un petit moment de flottement, l’homme a finalement raccroché au nez de la journaliste, et de la chaîne tout entière.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people