TV

Une chroniqueuse télé dérape et compare les noirs aux trisomiques (Vidéo)

Une chroniqueuse télé dérape et compare les noirs aux trisomiques (Vidéo)

Dans l’émission d’"Arte", "Le Club 28’", une certaine Julie Graziani a évoqué l’histoire de Mélanie Ségard, 21 ans, atteinte de trisomie, et qui rêve de présenter la météo sur une chaîne télé. Mais en parlant de la discrimination faite aux personnes trisomiques, elle a fait une maladresse en les comparant aux personnes de couleur. Des propos qui ont provoqué un malaise comme vous pouvez le voir sur Non Stop Zapping.

C’est une grande première qui devrait se réaliser le 27 mars prochain. En effet, Mélanie Ségard, 21 ans, atteinte de trisomie, va normalement présenter un bulletin météo sur une chaîne télé. Son appel lancé sur les réseaux sociaux a fait le buzz et a été entendu par de nombreuses chaînes comme "BFM TV" et "France 2". Récemment invitée dans l’émission "C L’Hebdo", Mélanie Ségard a avoué souffrir du regarde autres. "On nous regarde de la tête aux pieds, ça fait du mal, ça nous vexe. Et ça arrive trop souvent." Puis, elle a expliqué qu’elle s’entraînait beaucoup afin d’être prête pour le jour J.

Gros malaise en plateau

Et vendredi dans l’émission d’"Arte", "Le Club 28’", l'intervenante Julie Graziani a évoqué l’histoire de Mélanie Ségard. "Je trouve ça très émouvant. Derrière cette jeune fille, c’est toute la condition des personnes trisomiques dans notre société qui se dessine", a-t-elle confié avant d’ajouter : "Les choses vont dans le bon sens. Aujourd’hui encore, ce sont des personnes qui sont discriminées dans des conditions épouvantables, car 96% des bébés diagnostiqués trisomiques sont avortés avant leur naissance." "Pour vous, c’est de la discrimination ça", lui a répondu une chroniqueuse. "Totalement, ça vous viendrez à l’idée d’avorter d’un bébé parce qu’il est noir ?", lui a rétorqué Julie Graziani provoquant un gros malaise en plateau. La chroniqueuse a tenté de s’expliquer comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people