TV

Un an après les JO, les images chocs de Rio livrée à des milices armées (Vidéo)

Un an après les JO,  les images chocs de Rio livrée à des milices armées (Vidéo)

Un an après les Jeux olympiques de Rio, les sites sportifs laissés à l’abandon ont fait place à une recrudescence de la criminalité. Dans les favelas, des bandes armées toujours plus lourdement font désormais la loi. Non Stop Zapping vous montre les images.

Il y a un an, à l’été 2016, le Brésil accueillait en grande pompe les Jeux olympiques d’été. Rio de Janeiro, ville hôte, avait mis les petits plats dans les grands : construction de sites sportifs, habitations pour les athlètes et équipements de toutes sortes. Déjà, à l’époque, les malfaçons et les polémiques ont entaché la belle image que voulait donner le Brésil de son pays à l’heure où la criminalité explose dans les favelas de Rio. Un an plus tard, la situation est toujours plus critique. Sur les sites de ce qui constituait les équipements sportifs, les favelas ont repris leurs droits. Et les bandes criminelles aussi. Les caméras de l’Effet papillon se sont rendues sur place pour constater l’évolution de la situation. Milices lourdement armées, armes de pointes et armes de guerre : certains habitants des Favelas ont repris le pouvoir face à la police.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people