TV

Turquie : Une journaliste fait une bourde en direct (Vidéo)

   / 5  
Une journaliste turque a fait une grosse bourde en direct
1
Une journaliste turque a fait une grosse bourde en direct
La journaliste confond les codes de GTA 4 avec le chiffrement des putschistes
2
La journaliste confond les codes de GTA 4 avec le chiffrement des putschistes
La vidéo a fait le tour du web
3
La vidéo a fait le tour du web
Les internautes se sont moqués de la journaliste
4
Les internautes se sont moqués de la journaliste
L’ignorance de la journaliste en matière de jeux vidéo a amusé la toile
5
L’ignorance de la journaliste en matière de jeux vidéo a amusé la toile

En Turquie, une journaliste télé a fait une énorme erreur en direct à la télévision. Elle a confondu des inscriptions évoquant des codes de triche pour le jeu vidéo GTA IV avec un document confidentiel des putschistes turcs. Nous vous proposons de découvrir cette séquence sur Non Stop Zapping.

Si les journalistes sont souvent très sérieux, ils arrivent parfois à faire des bourdes impressionnantes. Ainsi, une journaliste turque a fait une grosse bourde en direct à la télévision. Alors qu’elle passait au JT de la chaîne télé turque ATV, Ozlem Aktay a fait une erreur. Tandis qu’elle s’exprimait sur les lieux où s’étaient retranchés en juillet de militaires putshistes turcs, elle a pris son carnet pour lires des notes étranges. Selon elle, ces mots étaient en réalité des codes écrits par les putshistes : "Ça ressemble à des codes liés au coup d’Etat. C’est titré "codes", mais il y a aussi "santé et arme", "santé et armure", "climat", "hélicoptère", "moto et code pour armes" et beaucoup d’autres choses qui peuvent être utilisés dans un coup d’Etat" a-t-elle balanceé. Mais en visionnant la vidéo, on réalise en réalité qu’il s’agit du célèbre jeu Gta IV. Une inscription en rouge fait référence au célèbre jeu vidéo "Grand They Auto", dans lequel on incarne un criminel qui évolue librement dans la rue.

"Nous pensions que l’organisation pouvait avoir utilisé d’autres jeux"

Et si l’ignorance de la journaliste en matière de jeux vidéo aurait pu passer inaperçue, elle a finalement été découverte. La bourde de la journaliste a fait le tour du web. Pour sa défense, la journaliste ridiculisée s’est expliquée dans un long message : "…l’organisation échangeait des messages dans un jeu de guerre. Nous avons découvert les codes de ce jeu dans des carnets jetés à la poubelle […] Nous avons cherché dans d’autres carnets car nous pensions que l’organisation pouvait avoir utilisé d’autres jeux".

 
Réagissez à l'actu people