TV

TPMS – Nelson Monfort dénonce le comportement irrespectueux d’Andy Murray ! (Vidéo)

TPMS – Nelson Monfort dénonce le comportement irrespectueux d’Andy Murray ! (Vidéo)

Sur le plateau de "Touche pas à mon sport" ce lundi, Estelle Denis recevait le célèbre journaliste sportif, Nelson Monfort. Venu pour la promotion de son dernier livre, "Les perles des journalistes sportifs" aux éditions Fortuna, Nelson Monfort s’est confié sur sa longue carrière. Au cours de celle-ci, le journaliste a fait des rencontres marquantes. Mais visiblement, Nelson Monfort semble regretter l’une d’entre elles. Non Stop Zapping vous donne quelques précisions.

Nelson Monfort n’a pas la langue dans sa poche. Le journaliste sportif l’a une nouvelle fois prouvé sur le plateau de "Touche pas à mon sport", sur D8, ce lundi. Invité par la bande d’Estelle Denis pour parler de son dernier livre, "Les perles des journalistes sportifs" paru aux éditions Fortuna, Nelson Monfort n’a pas hésité à révéler l’identité du sportif qu’il aime le moins. Et après une carrière aussi longue et impressionnante, Nelson Monfort a cumulé les rencontres.

Nelson Monfort : "on idéalise énormément les sportifs"

Alors que l’Open d’Australie bat son plein actuellement à Melbourne, les tennismen ne cessent de se faire remarquer. Alors forcément, les chroniqueurs de "Touche pas à mon sport" évoque le sujet avec joie. Après le plongeon impressionnant de Gaël Monfils et le lapsus plutôt coquin d’une Russe, c’est au tour d’Andy Murray de faire parler de lui. Le Britannique, qui vient de se qualifier en quarts de finale après sa victoire contre Bernard Tomic, ce lundi, ne fait pas l’unanimité, du moins pour Nelson Monfort.

Alors qu’Estelle Denis lui demande quel est le sportif qu’il ne porte pas dans son cœur, le journaliste évoque, sans une once d’hésitation, le tennisman Andy Murray. "J’ai souvent eu l’occasion d’être à côté de lui pendant les matchs, commence-t-il. Le nombre de grossièretés qu’il profère, vous ne pouvez pas imaginer." Et par "grossièretés", Nelson Monfort parle bien évidemment d'"un mot anglais qui commence par F et où il y a quatre lettres". "Je me souviens notamment en Coupe Davis à Londres l’été dernier, le match contre (Gilles) Simon où c’était véritablement terrible", poursuit-il. Une scène que Nelson Monfort n’est pas prêt d’oublier. "On idéalise énormément les sportifs et quand on gratte un petit peu, quelque fois, on retrouve des hommes comme vous et moi, et même pire que vous et moi", assure l’invité d’Estelle Denis avant de réitérer ses propos : "Andy Murray, Grande-Bretagne, n’est pas le sportif que j’aime le plus."

Réagissez à l'actu people