TV

TPMS : L'énorme boulette d'Estelle Denis sur le tennis féminin (Vidéo)

TPMS : L'énorme boulette d'Estelle Denis sur le tennis féminin (Vidéo)

Ce lundi 21 février, l’équipe de Touche pas à mon sport a fait son retour sur D8 après plusieurs jours d’absence. Visiblement en forme, les chroniqueurs ont longuement débattu sur le football féminin avant qu’Estelle Denis ne fasse une énorme boulette par rapport au tennis féminin. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

La semaine dernière, les fans de l’émission Touche pas à mon sport ont été attristés d’apprendre que le programme ne serait pas en direct en fin de semaine. Et après quatre jours de vacances, toute l’équipe était de retour pour débattre sur le sport. Et comme à son habitude, Francesca Antoniotti a décidé de pousser un violent coup de gueule dès le début de l’émission. La chroniqueuse a décidé de s’en prendre au PSG, suite à la décision que les joueuses du club ne jouent pas au Parc des Princes face au FC Barcelone : "Les filles du PSG n’ont pas le droit de jouer le quart de finale de Ligue des Champions au Parc des Princes (…) Parce que le stade est réservé aux hommes, il est que pour Zlatan, il est que pour les mecs (…) Les dirigeant du PSG, vous devriez avoir honte messieurs !".

Estelle Denis fait réagir Henri Leconte

Alors que les chroniqueurs sont divisés sur cette question du match des filles, Estelle Denis demande alors à Henri Leconte son avis : "Non mais c’est comme si à Roland-Garros on dit que nous on a le droit de jouer sur le central et puis les filles on les fait jouer que sur le 1 et le 2". Face à cette explication, Estelle Denis va alors dire une énorme boulette : "Ouais enfin la finale des filles ne se joue pas sur le central". Rapidement, les chroniqueurs ont repris la présentatrice, lui expliquant alors qu’elle a complètement tort "Pardon ? Oh là là !", lance alors Henri Leconte. Face à sa boulette, Estelle Denis va tenter de s’expliquer : "Non mais c’est parce que je préfère le Lenglen, c’est pour ça".

Réagissez à l'actu people