TV

TPMS : Francesca Antoniotti pousse un violent coup de gueule, Estelle Denis la recadre ! (Vidéo)

TPMS : Francesca Antoniotti pousse un violent coup de gueule, Estelle Denis la recadre ! (Vidéo)

Lundi soir, l’entraîneur du Paris FC a eu des propos sexistes en fin de rencontre après le match contre Clermont Foot. Dans touche pas à mon sport, Francesca Antoniotti a décidé de pousser un violent coup de gueule contre Jean-Luc Vasseur, mais n’a pas eu le soutien de beaucoup de chroniqueurs et Estelle Denis va même recadrer la chroniqueuse. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Depuis ce matin, les réseaux sociaux sont en ébullition après les propos tenus par Jean-Luc Vasseur l’entraineur du Paris FC lundi soir. Alors que son équipe recevait le Clermont Foot de Corinne Diacre, seule entraineur féminin du football professionnel, le coach parisien a tout simplement pété un câble en fin de rencontre. Alors que le score est de 0 – 0, Jean-Luc Vasseur n’a cessé de contester les décisions de l’arbitre ce qui a énervé l’un des adjoints de Corinne Diacre. Rapidement, Jean-Luc Vasseur a eu des propos sexistes : "Qu’est-ce qui va se passer ? Ouais, t’as raison … Cache-toi derrière une gonzesse, cache-toi derrière une gonzesse t’as raison !". Aussitôt, Corinne Diacre s’est énervée à son tour auprès du quatrième arbitre : "Et là, vous ne dîtes rien ?".

"Messieurs, je vous emmerde"

Sur le plateau de touche pas à mon poste, Francesca Antoniotti a tenu à pousser un coup de gueule : "Alors la phrase c’est donc ‘cache toi derrière une gonzesse tu as raison’. Pourquoi ? Parce que l’entraineur de Clermont est une femme, c’est Corinne Diacre. Alors je vais juste simplement vous demander chez vous et sur ce plateau de remplacer ‘gonzesse’ par noir, arabe et juif et vous verrez que c’est de la discrimination. Alors simplement  pour les gens qui sont sur ce plateau, messieurs, qui pensent que nous les femmes nous n’avons pas le droit d’entrainer, on n’a pas le droit de jouer au foot, on n’a pas le droit de commenter le foot, je vous emmerde". Aussitôt, Estelle Denis décide de recadrer sa chroniqueuse : "A mon avis Francesca, ils vous emmerdent aussi. On peut dire ‘gonzesse’, ce n’est pas une insulte". Quant aux autres chroniqueurs, seul Raymond Aabou est du même avis que Francesca Antoniotti.       

Réagissez à l'actu people