TV

TPMS : Deux chroniqueurs dézinguent Roselyne Bachelot après ses propos sur Rafael Nadal (vidéo)

TPMS : Deux chroniqueurs dézinguent Roselyne Bachelot après ses propos sur Rafael Nadal (vidéo)

L'équipe de Touche pas à mon sport est de nouveau revenue vendredi soir sur les accusations de dopage portées jeudi par Roselyne Bachelot à l'encontre de Rafael Nadal. Et si certains chroniqueurs ont affiché leur soutien à l'ancienne ministre des sports, deux autres se sont montrés extrêmement remontés. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

C'est l'affaire qui agite le monde du sport en cette fin de semaine. Jeudi dans le Grand 8, Roselyne Bachelot a tenu à dénoncer la culture du silence dans le monde du sport. Et pour se faire, elle a porté des accusations chocs à l'encontre de Rafael Nadal : "On ne révèle pas les contrôles positifs, ni les sanctions données dans le tennis, mais on apprend curieusement qu'un joueur ou une joueuse de tennis a une blessure qui le maintient des mois en dehors des courts (…) On sait que la fameuse blessure de Rafael Nadal, où il a été arrêté 7 mois, est certainement due à un contrôle positif. Quand tu vois un joueur de tennis qui s'arrête pendant des mois, c'est qu'il a été contrôlé positif. Pas à chaque fois, mais très souvent" a balancé l'ancienne ministre des sports. Des propos qui ne sont pas restés longtemps sans réponse. C'est Toni Nadal, l'oncle et entraîneur du tennisman espagnol, qui a riposté : "Cette femme est une imbécile" a-t-il réagi avant d'affirmer que le clan Nadal envisageait de porter plainte.

"Elle n'a aucune preuve"

Alors vendredi soir évidemment, l'équipe de Touche pas à mon sport est revenue sur cette affaire. Et si certains chroniqueurs se sont montrés plutôt solidaires de Roselyne Bachelot, d'autres n'ont pas du tout apprécié sa façon de lancer ce genre de rumeurs sans fournir la moindre preuve : "Moi je trouve qu'elle a fait n'importe quoi, c'est ridicule. Ses arguments c'est parce qu'il était blessé pendant un certain temps...Qu'est-ce qu'elle a fait contre le dopage quand elle était ministre de la Santé ? Rien du tout... En 2010 elle s'est offusquée par rapport au comportement de l'équipe de France (de football dans l'affaire du bus de Knysna, ndlr)... Moi je trouve que ce qu'elle fait là, ça donne une image pourrie de la France. On est aigris" a d'abord allumé l'agent d'image Alex Benzak avant que Julien Pasquier, journaliste sur I-Télé, ne lui apporte son soutien : "C'est aussi absurde de dire ça sans aucune preuve que de dire 'Tous les politiques sont corrompus'. Moi aussi je peux dire ça, je n'ai aucune preuve, elle n'a aucune preuve. Elle les aurait sorties si elle en avait". Décidément cette affaire Roselyne Bachelot est loin d'avoir fini de faire parler...

Réagissez à l'actu people