TV

TPMS : Cécile de Ménibus dézingue le nouveau président de la FIFA (vidéo)

TPMS : Cécile de Ménibus dézingue le nouveau président de la FIFA (vidéo)

Chroniqueuse de Touche pas à mon sport depuis quelques semaines, Cécile de Ménibus a poussé un gros coup de gueule vendredi soir. Dans son viseur, le tout nouveau président de la FIFA, Gianna Infantino, à qui elle reproche d'avoir trahi Michel Platini. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Pas franchement connue pour avoir sa langue dans sa poche, Cécile de Ménibus a fait des débuts remarqués dans Touche pas à mon sport il y a quelques semaines. Pour sa grande première, l'ancienne acolyte de Cauet s'en était prise à Daniel Riolo sur le plateau d'Estelle Denis : "Arrête, arrête. Mais à chaque fois, systématiquement quand il se passe quelque chose, vous êtes là sur votre banc de touche 'ah c'est nul, ce n'est pas bien ce que vous faites. Ah dis donc, vous êtes des mauvais'. Il faut laisser le temps au temps, oui bah marre-toi". Une semaine plus tard, c'est un autre chroniqueur, Philippe Vandel, qui avait subi le courroux de Cécile de Ménibus après avoir défendu Karim Benzema : "Je t'ai laissé parler jusqu'au bout mais c'est de la provocation ce que tu fais (...) Je vais me mettre en colère, il sait très bien ce qu'il fait, qu'il va nuire à l'image et à la réputation d'un autre joueur. Il se croit au-dessus des lois (...) Je trouve ça juste scandaleux".

"C'est quand même le champion du monde du Judas !"

Et vendredi soir, Cécile de Ménibus avait une nouvelle cible dans le viseur : le fraîchement élu nouveau président de la FIFA, Gianna Infantino, à qui elle reproche notamment d'avoir trahi Michel Platini : "Entre les quatre candidats, il n'y avait que des salopards, des voleurs ou des Judas. A un moment donné ce n'est quand même pas normal! Lui c'est quand même le champion du monde du Judas! L'ex-président de l'UEFA, Lennart Johansson, il lui a fait la même chose. Il l'a aidé et il ne lui a jamais renvoyé l'ascenseur. Il recommence avec Platini et il arrive à la tête de la FIFA. Ils n'ont aucune valeur, aucune reconnaissance, ce sont des traîtres. Et à un moment donné, quand on est tout en haut on doit montrer l'exemple pour que tout en bas ça fonctionne correctement. Ce garçon n'a pas d'éthique sportive". Et hop, rhabillé pour l'hiver !

Réagissez à l'actu people