TV

TPMP : Yann Moix revient sur son appel à la "désobéissance civique" (vidéo)

TPMP : Yann Moix revient sur son appel à la "désobéissance civique" (vidéo)

Invité dans TPMP ce mercredi 4 novembre, Yann Moix est revenu sur son "coup de colère" où il a appelé les libraires à la "désobéissance civique". Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Le deuxième confinement en France passe difficilement. Si les écoles restent ouvertes, les commerces jugés non essentiels ont dû fermer leurs portes. De nombreuses voix se sont ainsi élevées pour soutenir les lieux culturels et les librairies face aux grandes surfaces, qui vendaient alors des livres et différents objets culturels. En réaction aux critiques, le gouvernement a interdit la vente des produits culturels dans les centres commerciaux. Une nouvelle décision qui attire également la colère. "Au lieu de les rouvrir, on va cloisonner et mettre des barrières à tout (...) Je n'ai jamais vu depuis que je suis né, une interdiction physique de pouvoir accéder à un livre ou à un disque, c'est la première fois que ça arrive !", a déploré Yann Moix dans L'Heure des pros en appelant à la "désobéissance civique". 

Yann Moix persiste

"Je vais arrêter de me confiner, je vais arrêter de remplir les fiches qu'il faut pour sortir. Je paierai toutes les amendes, je suis même d'accord pour payer les amendes des libraires qui voudraient ouvrir leur librairie", a assuré l'écrivain avec des propos polémiques. Invité dans TPMP ce mercredi 4 novembre, Yann Moix est revenu sur son "coup de colère" en soulignant que "les libraires sont des gens extrêmement courageux". "Symboliquement, savoir que les libraires assurent une sorte de permanence contre le virus, ça voulait dire que le pays tenait quand même debout", a-t-il poursuivi. Mais Yann Moix a persisté sur sa position : "J'appelais les libraires à désobéir. Je trouve que c'est pas essentiel un livre, c'est vital".

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people