TV

TPMP : Valérie Benaïm très énervée contre Roselyne Bachelot (vidéo)

TPMP : Valérie Benaïm très énervée contre Roselyne Bachelot (vidéo)

Mardi 1er septembre, Cyril Hanouna et ses chroniqueurs sont revenus sur les dernière sorties médiatiques de Roselyne Bachelot, notamment dans "Les grosses Têtes" sur RTL. Valérie Benaïm s’est montrée particulièrement remontée contre la ministre de la Culture.

Roselyne Bachelot, nommée ministre de la Culture en juillet dernier, a participé à une semaine spéciale des "Reines du Shopping" sur M6. Enregistrée avant sa nomination, les émissions ont été diffusées en août. Une participation qui n’a pas été du goût de tous. Evoqué sur le plateau de "Touche pas à mon poste" mardi 1er septembre, cela passe encore. Mais le retour de la ministre de la Culture dans l’émission "Les grosses têtes" sur RTL en tant qu’invité mystère ne passe pas pour Valérie BenaÏm. Ancienne membre de l’émission de radio de Laurent Ruquier, Roselyne Bachelot a fait une apparition lundi 31 août. Une phrase de la ministre a visiblement énervé la chroniqueuse.

"Ce n’est pas un intérim"

Alors qu’elle évoque la raison pour laquelle elle n’aurait pas accepté de redevenir ministre de la Santé, Roselyne Bachelot déclare : "Dites donc les gamins, faut me garder ma place au chaud hein, parce que…". Valérie Benaïm a réagi à cette phrase et ne mâche pas ses mots. Interrogée par Cyril Hanouna, elle explique sa colère : "Ce n’est pas un intérim qu’elle est en train de faire. Elle n’est pas chez Manpower. Elle n’est pas en train de faire un remplacement d’intermittent. Ce qu’elle est en train de faire, c’est très important. C’est une action gouvernementale. Elle est ministre d’Etat". La chroniqueuse poursuit son explication.

"Elle vient pas juste ‘Je passe une tête, je viens au gouvernement deux minutes et demi puis retournerai faire du divertissement’". Valérie Benaïm fait ensuite référence au monde de la Culture particulièrement touché par la pandémie de coronavirus. "S’il y a bien un ministère qui a besoin d’une action, parce qu’il y a des gens qui souffrent terriblement, c’est le ministère de la Culture avec tous les intermittents du spectacle".

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people