TV

TPMP : une chroniqueuse touchée par le coronavirus, évoque ses symptômes (vidéo)

TPMP : une chroniqueuse touchée par le coronavirus, évoque ses symptômes (vidéo)

Dans TPMP Ouvert à tous ce vendredi 20 novembre, la chroniqueuse Emilie Lopez a raconté son calvaire après avoir été touchée par le coronavirus. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

"La pression sanitaire reste élevée", a assuré Olivier Véran lors d'un point sur la crise sanitaire ce jeudi 19 novembre. Si le "taux d'incidence du coronavirus sur 7 jours cumulés en France baisse" a indiqué Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, la charge hospitalière est toujours élevée. Selon le bilan quotidien de Santé publique France ce vendredi 20 novembre, 31 875 patients sont hospitalisés pour une infection au Covid-19, dont 4 566 en réanimation. Comme de nombreux Français, certaines personnalités n'ont pas échappé au coronavirus ces dernières semaines. Ainsi, Nagui a révélé avoir été touché par la Covid-19 en octobre 2020. 

"Je m'essouffle très vite"

"Je me suis senti plus fatigué que d'habitude. J'ai eu des maux de tête. Puis quand j'ai perdu le goût et l'odorat, je suis retourné me faire tester. C'était positif", a-t-il expliqué sur ses symptômes dans les colonnes de TV Mag. Tout comme l'animateur, la chroniqueuse Emilie Lopez a confié avoir contracté le virus dans TPMP Ouvert à tous ce vendredi 20 novembre. De retour sur le plateau après avoir été absente à cause de la maladie, la chroniqueuse a raconté son expérience qui n'a pas été facile à vivre. "Ça va un peu mieux, encore très fatiguée, encore des problèmes, je m'essouffle très vite", a-t-elle débuté. "Je recommande pas du tout ! J'ai eu la chance de ne pas avoir une forme trop grave, mais ça m'a vraiment mise par terre pendant une bonne semaine", a poursuivi la chroniqueuse avant de sensibiliser les téléspectateurs sur les précautions à prendre : "Là ça va mieux mais vraiment faites attention, protégez-vous, les gestes barrière, le gel hydroalcoolique et tout ça".

 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people