TV

TPMP : Stéphane Guillon viré de C8, Gilles Verdez est ravi (Vidéo)

TPMP : Stéphane Guillon viré de C8, Gilles Verdez est ravi (Vidéo)

Canal + a révélé ce lundi 26 juin que Stéphane Guillon, qui présentait une chronique dans Salut les terriens depuis septembre 2016, ne sera pas présent à la rentrée prochaine. Alors que l’équipe de Touche pas à mon poste revenait sur cette information, Gilles Verdez n’a pas pu cacher sa joie. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Mauvaise nouvelle pour les fans de Stéphane Guillon. Alors que l’humoriste avait fait son retour sur C8 dans Salut les Terriens, Canal + a confirmé à l’AFP le départ de Stéphane Guillon, tout en démentant que l’animateur ait été viré : "Stéphane Guillon n'est pas "viré" de l'émission "Salut les terriens" (...) Cette année, l'humoriste était Stéphane Guillon, avant lui, il y a eu Gaspard Proust. Il y aura un autre humoriste à la rentrée. Il n'y a aucun problème avec Stéphane Guillon et la preuve est que la chaîne diffusera son spectacle à la rentrée !". Toutefois, la chaine a refusé de dévoiler le nom du successeur de Stéphane Guillon.  Bien évidemment, l’équipe de Touche pas à mon poste est revenue sur cette information sur le plateau de ce lundi 26 juin.

"C’est une bonne nouvelle"

Visiblement heureux d’apprendre le départ de Stéphane Guillon de la chaîne, Gilles Verdez n’a pas pu cacher sa joie en expliquant que c’est "une très bonne nouvelle". Le chroniqueur a notamment évoqué les critiques de l’humoriste envers Vincent Bolloré, patron du groupe Canal + : "On ne peut pas rester. Ce n'est pas de la liberté, c'est de la provocation permanente. Moi, au bout d'un moment, ça m'a saoulé". En octobre dernier, Stéphane Guillon n’avait pas été tendre avec son employeur lors de la crise qui avait secoué la chaîne d’info ITélé : "Ce qu'est devenue la chaîne en tant que spectateur m'attriste énormément. Ce n'est pas parce que vous achetez quelque chose que vous avez le droit d'en faire n'importe quoi, vous êtes redevables de l'histoire d'une chaîne".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people