TV

TPMP : Pierre Ménès répond à la polémique sur ses baisers volés (vidéo)

TPMP : Pierre Ménès répond à la polémique sur ses baisers volés (vidéo)

Ce lundi 22 mars, Pierre Ménès a brisé le silence sur le plateau de "Touche pas à mon poste". Accusé d'agressions sexuelles, il est revenu sur l'affaire du baiser volé avec Francesca et a exprimé ses regrets.

Ce mardi 23 février, une affaire est sur toutes les lèvres. À la suite du documentaire "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste", réalisé par Marie Portolano et diffusé par Canal + ce dimanche 21 mars, une polémique a vu le jour. La journaliste sportive dénonce le sexisme dans ce milieu et elle a fait appel à de nombreuses collègues pour recueillir leur témoignage. Cependant, Canal + a coupé une séquence au montage qui a fait grand bruit où Marie Portolano confronte Pierre Ménès face à son comportement. Le consultant du "Canal Football Club" a alors tenu à se défendre et s'est rendu sur le plateau de "Touche pas à mon poste", ce lundi 22 mars. Après avoir fait son mea culpa, il s'est également exprimé au sujet des baisers volés sur les plateaux de télévision qui refont surface...

"Ça a dix ans"

Pour démarrer le sujet sur l'affaire Pierre Ménès, Cyril Hanouna a laissé la parole à Francesca Antonietti. La jeune femme était chroniqueuse aux côtés de Pierre Ménès dans 'Touche pas à mon sport' et lors d'une émission, le journaliste a embrassé fougueusement sa collègue. Si sur le moment, cette scène avait simplement créé le buzz, à présent elle ressort sur les réseaux sociaux et créé un véritable scandale. Elle a alors expliqué à Cyril Hanouna qu'elle n'avait pas vécu cette scène comme "une agression sexuelle" mais plus comme une "humiliation".


"j'ai des profonds regrets"

Le compagnon de Mélissa Acosta est donc revenu sur ces "baisers volés" dans le milieu de la télévision et a expliqué sur le plateau de "Touche pas à mon poste" : "Tout ce qu'on me reproche, que ce soit le baiser à Isabelle Moreau pour la centième du Canal Football Club, ça date, hein, ça a dix ans", avant de poursuivre en s'adressant directement au présentateur de C8 : "Tu faisais de la télé il y a dix ans, je ne sais pas combien de personnes tu as embrassé sur la bouche il y a dix ans à la télé…" "J'ai embrassé Dominique Grimault, j'ai embrassé Francesca… je suis pas bien", a-t-il finalement concédé avant d'ajouter : "Évidemment quand je vois la scène avec Francesca, je ne ferai plus ça aujourd'hui. Mais parce que le monde a changé. C'est #MeToo, on ne peut plus rien faire, on ne peut plus rien dire." Pour conclure, le journaliste sportif a affirmé : "Pour tout ce qu'il s'est passé, j'ai des profonds regrets, vraiment, sincèrement. Que ce soit pour Francesca, que j'aime depuis très longtemps, pour Isabelle [Moreau], pour Marie [Portolano]." Des excuses qui ont divisé les téléspectateurs.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people