TV

TPMP : Pierre Ménès accusé d'agressions sexuelles brise le silence (vidéo)

TPMP : Pierre Ménès accusé d'agressions sexuelles brise le silence (vidéo)

À la suite de la diffusion du documentaire de Marie Portolano qui dénonce le sexisme dans le milieu du journalisme sportif, Pierre Ménès qui a été vivement critiqué et accusé d'agressions sexuelles, a décidé de briser le silence dans "Touche pas à mon poste", ce lundi 22 mars.

Ce lundi 22 mars, Pierre Ménès était convié sur le plateau de "Touche pas à mon poste" afin de réagir à la polémique. La veille, Canal + a diffusé le documentaire de Marie Portolano, dans lequel elle dénonce le sexisme dans le milieu du journalisme sportif. Intitulé "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste", de nombreuses femmes ont témoigné et ont fait part de terribles expériences. Cependant, Canal + a coupé quelques séquences au montage, dont l'une qui a fait grand bruit. Marie Portolano confronte Pierre Ménès au sujet de son comportement. En 2016, sur le plateau du "Canal Football Club", le consultant sportif a soulevé la jupe de la compagne de Grégoire Ludig et toutes les personnes présentes ont vu ses sous-vêtements. Après toutes ces critiques, Cyril Hanouna a décidé de diffuser en exclusivité cette scène non diffusée dans le documentaire et a laissé la parole à Pierre Ménès pour se défendre.

"C'est horrible pour moi"

Pierre Ménès a décidé de prendre la parole et a déclaré à Cyril Hanouna : "C’est horrible pour moi, c’est surtout horrible pour ma femme qui se fait insulter dans des proportions qui dépassent tout ce qu’on peut me reprocher probablement à juste titre dans ce documentaire et dans ces à-côtés" avant de poursuivre : "Mais voilà, il y a une déferlante de haine de menace de mort, à base de 'J’espère que tu vas aller sur le trottoir’." Conscient de ses actes passés qui ont suscité la polémique, le journaliste sportif a concédé : "Alors, après, je l’ai peut-être pas volé." Par ailleurs, il a tenu à expliquer les raisons pour lesquelles il ne se souvient plus avoir commis ce geste à l'encontre de Marie Portolano : "Maintenant, je sais pourquoi je ne me rappelle pas. Les faits remontent au 28 août 2016. Il se trouve que ça été ma dernière émission avant que je ne tombe malade et ne disparaisse des écrans."

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people