TV

TPMP : Patrick Sébastien évincé de France 2, Cyril Hanouna balance (vidéo)

TPMP : Patrick Sébastien évincé de France 2, Cyril Hanouna balance (vidéo)

Lundi 15 octobre, dans Touche Pas à Mon Poste, les chroniqueurs sont revenus sur l'éviction de Patrick Sébastien de France 2. Et autant dire que Cyril Hanouna pense savoir quelles sont les motivations de la chaine publique. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Dimanche 14 octobre, coup de tonnerre dans les colonnes du Parisien, on apprenait l'éviction de Patrick Sébastien de France 2. Une éviction sans grande surprise toutefois, compte tenu des dernières déclarations de l'animateur phare du service public. D'une nature franche, Patrick Sébastien n'a jamais caché son désaccord avec la direction de France Télévisions, persuadé d'être le prochain à en être viré. Il ne s'était pas trompé. Depuis quelques mois maintenant, et notamment depuis l'arrivée de Delphine Ernotte à la tête du groupe, Patrick Sébastien a souvent regretté, de façon publique, le manque d'opportunités.

Nikos Aliagas préféré à Patrick Sébastien ?

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux, l'animateur du "Plus grand cabaret du monde" a ainsi expliqué qu'il s'exprimerait sur son éviction très prochainement, dans "Les Terriens du dimanche" sur C8. Mais Cyril Hanouna a d'ores et déjà fait quelques révélations. En effet, lundi 15 octobre dans Touche Pas à Mon Poste, le trublion de C8 a évoqué les raisons du départ de Patrick Sébastien. Selon Cyril Hanouna, l'animateur aurait été préféré à un autre qui officie sur une chaine concurrente : Nikos Aliagas ! "Ils l'ont déjà approché l'année dernière Nikos, ils lui ont déjà fait des propositions. Je pense que TF1 et lui ça se passe bien, mais ce n'est pas la grande folie en ce moment avec les patrons (…)" Toujours selon Cyril Hanouna, cette éviction relativement soudaine serait motivée par les intentions de Takis Candilis, numéro 2 de France Télévisions et grand ami de Nikos Aliagas : ""Je pense qu'il prépare le terrain pour beaucoup de volumes pour Nikos l'année prochaine." Un avis que partage Bernard Montiel. Reste à faire toute la lumière sur cette affaire.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people