TV

TPMP : Maxime Guény lève le voile sur les dessous de "L’amour est dans le pré" (Vidéo)

TPMP : Maxime Guény lève le voile sur les dessous de "L’amour est dans le pré" (Vidéo)

Ce lundi 19 juin, M6 donnait le coup d’envoi de la douzième saison de "L’amour est dans le pré". Alors que les aficionados du programme étaient ravis de retrouver l’émission présentée par Karine Le Marchand, ces derniers ne connaissent surement pas les dessous de leur programme favoris. Ce mardi 20 juin, Maxime Guény a dévoilé sur le plateau de "Touche Pas à Mon Poste" quels sont les rouages de "L’amour est dans le pré". Non Stop Zapping vous en dit plus.

Au mois de janvier dernier, M6 dévoilait les portraits des quatorze candidats de la nouvelle saison de "L’amour est dans le pré". Après des semaines et des semaines d’attente, les aficionados de l’émission présentée par Karine Le Marchand devaient enfin être aux anges. En effet, c’est ce lundi 19 juin que M6 donnait le coup d’envoi de la douzième saison de "L’amour est dans le pré". Comme d’habitude, l’émission de dating a rassemblé de très nombreux téléspectateurs. Et si les amoureux du programme de M6 connaissent maintenant par cœur la mécanique de "L’amour est dans le pré", ces derniers ne doivent cependant pas savoir comment sont choisis les prétendants des agriculteurs.

"il y a toute une technique de production"

Ce mardi 20 juin, sur le plateau de "Touche Pas à Mon Poste", Maxime Guény a d’ailleurs levé le voile sur les dessous de "L'amour est dans le pré". "Concernant l’ouverture des lettres, il y a toute une technique de production. C’est-à-dire que la prod’ ouvre toutes les lettres. Ils en reçoivent plus d’une centaine largement, au moins par agriculteurs. Ensuite ils appellent chacunes des prétendantes au moins une heure et demie, pour savoir si elles sont sérieuses ou pas. Ensuite ils leur demandent leurs codes sur les réseaux sociaux, leurs mots de passe pour accéder aux réseaux sociaux. Si elles refusent cela, ils ne donnent pas les lettres aux agriculteurs."

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people