TV

TPMP : Matthieu Delormeau se fait dézinguer par la coiffeuse de l'émission (vidéo)

TPMP : Matthieu Delormeau se fait dézinguer par la coiffeuse de l'émission (vidéo)

Ce lundi 27 mai dans "Touche pas à mon poste !" diffusé sur C8, Matthieu Delormeau s'est fait remonter les bretelles par Soraya, la coiffeuse de l'émission. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Matthieu Delormeau a passé un mauvais quart d'heure dans "Touche pas à mon post !" ce lundi 27 mai. Le chroniqueur télé de 45 ans a en effet eu le droit au fameux "conseil de classe", durant lequel ses collègues ont pu le juger et lui attribuer une note sur dix. Tandis que Valérie Bénaïm, Kelly Vedovelli, ou encore Isabelle Morini-Bosc ont vanté les mérites de Matthieu Delormeau, d'autres membres de l'équipe de "TPMP" n'ont pas été aussi tendres avec lui. Gilles Verdez notamment a profité de cette occasion en or pour le dézinguer avec un 0,5, mais pas seulement. Tandis que Doc Gynéco lui a offert que trois petits points, Cyril Hanouna a fait rentrer sur le plateau de l'émission diffusée sur C8 une femme prénommée Soraya. L'animateur télé a en effet choisi la coiffeuse de l'émission en tant que porte-parole de la production.

"Tu ne calcules pas les maquilleuses et les coiffeuses"

Le moins que l'on puisse dire est que Soraya n'a pas vraiment été convaincue par la personnalité de Matthieu Delormeau. On ne peut plus cash, cette dernière affirme : "Matthieu a fait un peu d'efforts, par rapport à l'année dernière. Bon, il ne sait toujours pas nos prénoms, je suis désolée je le dis", avant de rappeler qu'elle lui "avait fait la gueule pendant trois mois", à cause de l'indifférence du chroniqueur à son égard. "Tu ne calcules pas. Je parle au nom des maquilleuses, des coiffeuses (…) Je ne suis pas ton amie, comme t'as dit en intro, grand mythomane !", ajoute-t-elle, piquée au vif. Visiblement pas ravie de devoir côtoyer Matthieu Delormeau dans le cadre professionnel, Soraya révèle qu'elle lui a donné la note de 1,5 sur 10. De quoi peut-être permettre au chroniqueur de lui accorder un peu plus d'importance à l'avenir.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people