TV

TPMP : Matthieu Delormeau insulte Cyril Hanouna et quitte le plateau (Vidéo)

TPMP : Matthieu Delormeau insulte Cyril Hanouna et quitte le plateau (Vidéo)

Chaude ambiance jeudi soir sur le plateau de "Touche Pas à Mon Poste" avec la présence de Pierre Bellemare et de la troupe du Woop. Mais la fin de l’émission a été marquée par un échange tendu entre Cyril Hanouna et Matthieu Delormeau. Ce dernier n’a d’ailleurs pas hésité à insulter l’animateur avant de quitter le plateau. Une séquence à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Après avoir été remercié par "NRJ 12", Matthieu Delormeau a été recruté par Cyril Hanouna à l’été 2015 pour intégrer l’équipe de "Touche Pas à Mon Poste". Et rapidement, Matthieu Delormeau s’est imposé comme un chroniqueur incontournable. Mais depuis son arrivée, beaucoup d’observateurs jugent que Cyril Hanouna s’amuse à humilier Matthieu Delormeau. La dernière polémique en date entre les deux hommes remonte à novembre dernier, lorsque l’animateur avait piégé son chroniqueur lors du prime "La grande rassrah", comme Non Stop Zapping vous le montrait.

"Va te faire foutre"

Et face à la polémique, Cyril Hanouna avait tenu à mettre les choses au clair. "Il faut qu’ils comprennent que c’était une caméra cachée. On a fait une blague à Matthieu, vous ne vous rendez pas compte à quel point on s’éclate. Je pense qu’il y a plein de journalistes qui sont chez eux devant leur ordinateur, et qui aimeraient beaucoup être avec nous en train de se marrer (…) "TPMP" ça marche sur les sites internet. Donc ils en font des caisses, ça prend des proportions à chaque fois incroyables dans les journaux." Et ce jeudi soir dans "TPMP", après un défi perdu, Cyril Hanouna avait le choix entre manger un oignon ou embrasser Matthieu Delormeau. En fin d’émission, le trublion du PAF a donc donné sa décision. Il a préféré croquer dans l’oignon. Un choix qui a fortement déplu à Matthieu Delormeau qui a lancé un "Va te faire foutre" avant de quitter le plateau comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. 

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people