TV

TPMP : Matthieu Delormeau clashe Gilles Verdez (Vidéo)

TPMP : Matthieu Delormeau clashe Gilles Verdez (Vidéo)

Alors que l’épisode de Touche pas à Mon Poste du lundi 6 février mettait en scène le conseil de classe de Gilles Verdez, Matthieu Delormeau ne s’est pas gêné pour dire à son ami tout ce qu’il lui reprochait. Non Stop Zapping vous propose de revoir ce moment.

Å chaque conseil de classe, il n’y va pas de main morte. Matthieu Delormeau profite souvent de ces occasions pour faire savoir à ses camarades ce qu’il n’aime pas chez eux, en oubliant d’ailleurs souvent que le but du jeu est aussi de préciser les côtés positifs de ses collègues. Dans l’émission de TPMP du 6 février, les chroniqueurs étaient invités à critiquer le travail de leur confrère Gilles Verdez. Et ils ont joué le jeu avec grand plaisir. Si Isabelle Morini-Bosc, Valérie Benaïm ou encore Jean-Michel Maire étaient d’accord pour dire que le journaliste s’emporte souvent trop vite, perdant ainsi le contrôle de sa voix nasillarde, ils ont également souligné l’efficacité de leur camarade. "Tu as fait un excellent premier trimestre et tu as fait beaucoup d’efforts par rapport à l’année dernière, tu arrives à prendre sur toi" a déclaré Valérie Bénaïm en mettant la note de 5.5 à son ami.

"Tu veux tout le temps faire le show"

Matthieu Delormeau, lui, a fait l’impasse sur les qualités. Pour l’ancien animateur de NRJ 12, Gilles Verdez va souvent trop loin pour être le centre de l’attention. "Tu mets tout au même niveau et comme tu veux tout le temps faire le show et être un peu différent des autres pour avoir les caméras sur toi parce que tu adores ça, tu oublies qu’on est en direct, qu’on est pas sur scène et que ce que tu dis peut avoir du sens pour les gens qui regardent" s’est indigné le chroniqueur. Matthieu Delormeau a également reproché à son collègue d’être parfois trop franc en donnant son avis sur des personnalités de la télévision et en oubliant que ses mots durs peuvent parfois faire du mal. "Pour l’avoir vécu quand tu es de l’autre côté de la télévision ça blesse" a confié le jeune animateur avant de reprocher à Gilles Verdez de, en plus, manquer de courage et d’être"toujours du côté de Cyril". Un point avec lequel les autres chroniqueurs n’étaient pas d’accord.   

Par Amel Chettouf

Réagissez à l'actu people