TV

TPMP : les chroniqueurs prennent la défense d'Aya Nakamura, critiquée dans une chronique (vidéo)

TPMP : les chroniqueurs prennent la défense d'Aya Nakamura, critiquée dans une chronique (vidéo)

Jeudi 23 janvier dans "Touche pas à mon poste", les chroniqueurs de Cyril Hanouna ont pris la défense d'Aya Nakamura, alors que la chanteuse a été violemment critiquée dans une chronique. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Aya Nakamura est (malgré elle) au coeur d'une grosse polémique. La chanteuse est la cible d'un éditorialiste, Darwin, du journal satirique Fakir. Ce dernier a écrit une chronique incendiaire sur l'inteprète de "Pookie", dans laquelle il critique aussi bien son physique (il estime notamment qu'elle se situe "entre la dondon et l'actrice porno") que son attitude sur scène. Un papier qui a fait enrager les fans de la chanteuse, qui ont exprimé toute leur colère sur les réseaux sociaux, demandant des sanctions à l'encontre du mystérieux éditorialiste et de son journal satirique. Ce dernier est néanmoins protégé par la liberté d'expression et ne devrait donc pas être inquiété. En revanche, il a les oreilles qui sifflent de plus en plus.

"C'est un déversoir de haine"

Hier soir, c'est Cyril Hanouna et son équipe qui ont vivement critiqué la chronique de Darwin. A commencer par Sophie Coste, la nouvelle chroniqueuse se montrant très en colère : "Il n'y a aucune dénonciation, c'est un déversoir de haine, une espèce de vomi verbal, moi ça me convient pas du tout" a-t-elle déclaré. Valérie Benaïm a également eu des mots très durs à l'encontre de Fakir : "On a le droit de faire un papier au vitriol sur Aya Nakamura, ça y a aucun problème, mais il faut que ce soit sous-tendu par quelque chose, par une logique, une réflexion, là c'est une succession d'anathèmes sur son physique, sur son supposé manque d'intelligence, le papier est vide" a déclaré la chroniqueuse. Gilles Verdez y a ensuite été tout aussi franco que ses camarades, montrant une certaine cohésion dans l'équipe sur cette polémique.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people