TV

TPMP : l’énorme coup de gueule de Philippe Etchebest face au reconfinement (vidéo)

TPMP : l’énorme coup de gueule de Philippe Etchebest face au reconfinement (vidéo)

Jeudi 29 octobre, Cyril Hanouna recevait Philippe Etchebest en visioconférence dans TPMP. Alors que le débat porte sur le nouveau reconfinement annoncé, le chef pousse un énorme coup de gueule et estime que la situation pour les restaurateurs est catastrophique.

Emmanuel Macron a annoncé mercredi 28 octobre ce qui semblait inéluctable : les Français sont de nouveau confinés pour quatre semaines. Une nouvelle mesure qui a beaucoup fait réagir. L’humoriste Camille Lellouche a adressé un message fort teinté d’humour au président de la République, lui reprochant de ne pas évoquer le sort du milieu de la culture. Jeudi 29 octobre, Cyril Hanouna a fait réagir Philippe Etchebest dans TPMP. Le chef qui depuis le début de la crise sanitaire partage son avis tranché a poussé un nouveau coup de gueule suite à l’annonce de la fermeture des bars et restaurants. Il évoque la nouvelle routine "métro boulot dodo" qui s’installe et ses conséquences : "Le lien social va être rompu, ça va être terrible". Ce n’est pas tout.

"C’est une mise à mort"

Le célèbre chef évoque la situation catastrophique de certains restaurateurs. "Il y a des gens dans nos métiers qui ne se versent plus de salaire depuis 7 mois". Si l’état a versé des aides à certains professionnels, ce n’est pas suffisant pour Philippe Etchebest notamment en ce qui concerne les charges colossales auxquelles ils sont confrontés. Il en tire une conclusion : "Aujourd’hui ce qu’il se passe c’est une mise à mort de notre profession, une grande partie de notre profession". Des mots forts pour le chef qui donne un exemple : "La Sodexo qui est une grosse boîte a fait 2000 suppressions d’emplois, vous vous rendez compte ? ça concerne tout le monde, les petits et les gros". Vu le nombre de TPE dans le secteur, Philippe Etchebest estime que des "familles vont être détruites".

Le chef rappelle à quel point les restaurants sont désinfectés et les gestes barrières y sont respectés. Pour conclure son coup de gueule, le chef s’adresse aux syndicats et leur fait passer le message de "se battre pour nous, de s’unir, de ne faire qu’une seule voix et surtout, après ces décisions qu’il faut assumer, c’est d’aider la profession mais de l’aider pour de vrai".

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people