TV

TPMP : l'élection de Miss France truquée ? Une ancienne candidate dénonce des magouilles (Vidéo)

TPMP : l'élection de Miss France truquée ? Une ancienne candidate dénonce des magouilles (Vidéo)

Charlotte Bobb, 1ère dauphine Miss Nord-Pas-de-Calais 2016, porte de graves accusations sur l'organisation de Miss France et dénonce des pratiques litigieuses au niveau local dans "TPMP". Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

L'élection de Miss France n'en finit plus de faire parler d'elle. Les querelles internes sont nombreuses. Ainsi Delphine Wespiser a déclaré récemment sur le plateau de "TPMP" que les filles étaient en concurrence et qu'elles ne créaient pas vraiment de lien. Deux miss régionales ont été exclues pour des photos osées. Puis sont ressortis des dossiers concernant Sylvie Tellier et des rumeurs de triche lors de sa propre élection. Enfin, crise du coronavirus oblige, l'élection dans sa version actuelle a du plomb dans l'aile. Avec le confinement, impossible de tourner en public. Et même sans confinement, compte-tenu des règles sanitaires qui n'autorisent pas de rassemblements, il semble difficile de tourner devant des centaines de personnes. La date même de l'élection a été reportée au 19 décembre.

"Oui il y a eu magouille"

Sur le plateau de "TPMP" ce mardi 17 novembre,  Charlotte Bobb, 1ère dauphine Miss Nord-Pas-de-Calais 2016, a porté de graves accusations contre l'organisation du concours. Des faits dont elle "n'a pas de preuves exactes", mais qu'elle a ressenti lors de sa participation. "Oui il y a eu magouille. Ce que j'ai ressenti dès le lendemain de l'élection régionale c'est que c'est dommage de booster une fille et d'en laisser vingt dans la frustration derrière", a-t-elle déclaré à l'antenne. Puis elle affirme "qu'il y a de l'argent qui passe sous les tables". Une très grave accusation. Elle affirme aussi que les filles de avaient plus de chances d'être élues que les autres. Selon Charlotte Bobb, les dés étaient déjà jetés avant même l'élection locale et "la Miss savait quatre mois à l'avance qu'elle allait être élue".

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people