TV

TPMP : Le vaccin obligatoire pour voyager ? Gabriel Attal rassure (vidéo)

TPMP : Le vaccin obligatoire pour voyager ? Gabriel Attal rassure (vidéo)

Ce mercredi 16 décembre, Gabriel Attal était présent sur le plateau de "Touche pas à mon poste". Le porte-parole du gouvernement a tenté de rassurer Delphine Wespiser concernant la vaccination. Non, ce vaccin ne sera pas obligatoire.

Si la pandémie de coronavirus est au coeur des préoccupations, le vaccin l'est tout autant. Le monde entier vit une crise sans précédent et le nombre de victimes contaminées par la Covid-19 ne cesse d'augmenter chaque jour... La France se trouve actuellement dans la deuxième phase (du deuxième) déconfinement et les attentes espérées ne sont pas au rendez-vous. Résultat, les lieux culturels n'ont pas pu rouvrir ce mardi 15 décembre. De nombreux professionnels se retrouvent démunis et sans ressource en raison des crises sanitaire et économique. Pour le moment, le vaccin fait office d'espoir mais il y a tout de même un grand nombre d'anti-vaccins qui s'inquiètent. Une fois autorisé en France, le vaccin contre le coronavirus sera-t-il obligatoire ? C'est la question que Delphine Wespiser a souhaité poser à Gabriel Attal, présent sur le plateau de "Touche pas à mon poste" ce mercredi 16 décembre... 

Delphine Wespiser est inquiète 

La chroniqueuse de Cyril Hanouna se qualifie comme une "anti-vaccin" et prône la médecine douce. Le fait que le vaccin contre le coronavirus devienne obligatoire, notamment pour pouvoir voyager, l'inquiète. Elle a peur que sur le long terme, la liberté des Français soit restreinte. Gabriel Attal a alors tenu à rassurer l'ancienne Miss France : "Pour le moment, on n'en est pas là du tout", a commencé le porte-parole du gouvernement, avant de poursuivre : "Aucune entreprise, aucune compagnie aérienne n'a annoncé ça". Il a par ailleurs apporté quelques précisions sur le vaccin attendu par les Français. "Il y a des vaccins qui sont en train d'être expertisés scientifiquement. Il y en a un premier qui arrive, qui devrait être validé par l'Union Européenne la semaine prochaine, qui va pouvoir arriver. On va commencer à vacciner, mais tout cela va se faire très progressivement. Notre génération, je nous mets dans la même (s'adressant à Delphine Wespiser, ndlr), ça sera un peu plus tard qu'on sera concernés par la vaccination". Les prochains mois s'annoncent donc décisifs.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people