TV

TPMP : Le CSA adresse un rappel à l’ordre après la séquence polémique de Matthieu Delormeau (vidéo)

   / 5  
Le CSA a écrit à D8
1
Le CSA a écrit à D8
Le 25 janvier dernier, Stéphane Rotenberg était l'invité de TPMP
2
Le 25 janvier dernier, Stéphane Rotenberg était l'invité de TPMP
Il avait transmis son gage à Matthieu Delormeau
3
Il avait transmis son gage à Matthieu Delormeau
Qui avait reçu un bol de nouilles dans le pantalon
4
Qui avait reçu un bol de nouilles dans le pantalon
Une telle séquence
5
Une telle séquence "deviendrait problématique" si elle se multipliait selon le CSA

Plus de trois mois après l’émission diffusée le 25 janvier, le CSA a adressé un courrier à D8 concernant la séquence où Matthieu Delormeau recevait des nouilles dans le pantalon pendant Touche pas à mon poste. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Intégré à la bande de Touche pas à mon poste à la rentrée dernière, Matthieu Delormeau a vite trouvé sa place au milieu des chroniqueurs de l’émission. Il y a quelques jours, Non Stop Zapping vous avait relayé la séquence où celui-ci révélait, comme Jean-Michel Maire, combien d’argent il touchait lors des soirées en boîte de nuit. Un peu plus tard ce jour-là, Matthieu Delormeau s’était confronté à Nabilla. Après des semaines de tension et de messages violents sur les réseaux sociaux, ils s’étaient plus ou moins réconciliés sur le plateau de Cyril Hanouna.

"La multiplication de ce type de séquences pourrait devenir problématique"

Mais plus que ces moments de l’émission, c’est un autre diffusé le 25 janvier dernier qui avait beaucoup fait réagir. Sans doute pas autant que lors de la désormais fameuse claque de JoeyStarr à Gilles Verdez il y a deux semaines. Au mois de janvier, l’invité Stéphane Rotenberg avait participé à un jeu. À chaque mauvaise réponse, l’animateur de Masterchef devait subir un gage ou le transmettre à un chroniqueur. Au moment de se faire verser un bol de nouilles dans le pantalon, il avait désigné Matthieu Delormeau.

"Le Conseil a examiné cette séquence, en tenant compte du genre humoristique de l’émission, détaille le CSA dans un communiqué publié ce mardi. Il n’a pas relevé pour l’heure de manquement caractérisé de la chaîne à ses obligations. Le CSA a cependant estimé que la multiplication de ce type de séquences - qui peut être perçu comme une forme d’humiliation – pourrait devenir problématique, notamment pour de jeunes téléspectateurs, par la banalisation de telles pratiques."

Réagissez à l'actu people