TV

TPMP : le biographe de Johnny Hallyday se confie sur le revirement de Laeticia (vidéo)

TPMP : le biographe de Johnny Hallyday se confie sur le revirement de Laeticia (vidéo)

Mercredi 16 octobre, Gilles Lhote était l'invité de Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste". Le biographe de Johnny Hallyday est revenu sur le procès autour de l'héritage du rockeur et le dernier retournement en date. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Mardi dernier, Laeticia Hallyday a pris tout le monde de court en annonçant par le biais de ses avocats qu'elle renonçait à faire appel de la décision judiciaire qui reconnaissait les juges français comme compétents pour juger l'affaire de l'héritage de Johnny Halllyday. Un revirement inattendu qui démontre que la veuve du rockeur et son clan auraient complètement changé d'avis, ou tout du moins de stratégie, dans le conflit qui les oppose à Laura Smet et David Hallyday, qui ne figurent pas dans le testament de leur père. C'est un nouveau pan de l'affaire qui s'ouvre désormais, puisque la loi française empêche quiconque de déshériter ses enfants, au contraire de la loi américaine à laquelle Laeticia se rattachait. Un revirement qui fait donc couler beaucoup d'encre et fait se délier les langues, à commencer par celle de Gilles Lhote.

"Elle voulait la paix surtout"

Le célèbre bigraphe de Johnny était l'invité de Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste" hier soir sur C8, et a d'ailleurs révélé que Johnny savait que son héritage serait une affaire compliquée : "Il savait très bien, il l'avait dit à sa femme 'tu vas voir quand je vais mourir tu vas prendre des seaux de merde plein la gueule et c'est ce qui s'est passé" a déclaré Gilles Lhote. Celui qui "a gardé de très bons rapports avec les ex de Johnny" a également commenté le revirement de Laeticia sur le plan judiciaire : "Elle a changé de stratégie parce qu'elle a changé complètement d'entourage, elle s'est rapproché de son père André, ils ont pris de nouveaux avocats, et c'était pas jouable de toute façon, l'image de Johnny, sa légende, était touchée par cette histoire, parce qu'en France on ne déshérite pas ses enfants, et elle voulait la paix surtout" a-t-il rajouté. 

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people