TV

TPMP : l'anecdote gênante de Doc Gynéco face à Cyril Hanouna (vidéo)

TPMP : l'anecdote gênante de Doc Gynéco face à Cyril Hanouna (vidéo)

Jeudi 14 mars dans "Touche pas à mon poste", Cyril Hanouna accueillait Lara Fabian. Pour l'occasion, l'animateur a demandé à ses chroniqueurs si ils avaient déjà couché le premier soir. La réponse de Doc Gynéco a autant surpris que choqué les chroniqueurs. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Cette saison, Cyril Hanouna promettait un grand remue-ménage dans les chroniqueurs de "Touche pas à mon poste". Au final, la plupart des visages historiques sont restés autour de la table, tandis que les nouveaux n'ont fait que de simples apparitions, souvent dispatchés sur d'autres émissions. Pourtant, un nouveau venu a réussi à se faire sa place ces dernières semaines, et pas vraiment celui auquel on s'attendait : Doc Gynéco. D'abord invité dans "Balance ton post" tous les vendredi soir pour débattre, le célèbre rappeur a fait son trou dans l'esprit de Cyril Hanouna qui a décidé de lui offrir un siège autour de la table de "TPMP". Sauf qu'hier soir, le Doc lui a rappelé pourquoi ce n'était pas forcément une super idée.

"J'ai rencontré une fille, je ne sais plus de quel âge..."

Comme il l'a démontré à de nombreuses reprises dans ses chansons, Donc Gynéco est quelqu'un de très, très décomplexé. Du coup, quand Cyril Hanouna lui a demandé (comme aux autres chroniqueurs) si il avait déjà couché avec une fille dès le premier soir, la réponse a été surprenante : "J'ai rencontré une fille, je ne sais plus de quel âge exactement qui avait pris un ecstasy" commence le rappeur. Énorme malaise pour Cyril Hanouna et son équipe, puisqu'il est bien évidemment interdit de parler de drogue à la télévision à des heures de grande écoute, surtout dans une émission familiale comme "TPMP". Cyril Hanouna a préféré en plaisanter en changeant le contexte de sa phrase (un Orangina puis une camomille au lieu d'un ecstasy), mais le mal était déjà fait et Doc Gynéco n'a pas pu finir son histoire.... mais il valait peut-être mieux en rester là après tout.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people