TV

TPMP : la directrice des antennes de Gulli réagit à l'appel au boycott de Cyril Hanouna (vidéo)

TPMP : la directrice des antennes de Gulli réagit à l'appel au boycott de Cyril Hanouna (vidéo)

Après l'appel de Cyril Hanouna au boycott de Gulli, la directrice des antennes de la chaîne, Caroline Mestik, a réagit dans TPMP ce mercredi 29 janvier. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Les versions des faits s'opposent. Sur le plateau de TPMP ce mardi 28 janvier, Cyril Hanouna a lancé un appel surprenant : celui de boycotter la chaîne Gulli. Une décision que l'animateur a lancé après les propos de Laurent Boyer, responsable de l'association Les Papillons qui lutte contre la pédophilie. Il avait laissé entendre que les parcs d'attractions Gulli Parcs avaient refusé d'installer des urnes pour récolter des dons pour l'association, en raison que Cyril Hanouna en est le parrain. Aussitôt, l'animateur a laissé éclater sa colère en traitant les dirigeants de Gulli "d'abrutis". "Je leur dis parce qu'ils nous regardent. À mon avis, ils doivent nous regarder parce qu'ils ne doivent pas regarder leur chaîne, à moins que ce soit des débiles", avait-il lâché.

Cyril Hanouna réconcilié avec Gulli

Sur le plateau ce mercredi 29 janvier, la directrice des antennes de Gulli, Caroline Mestik, a pu réagir face à Laurent Boyet, le président de l'association. Et sa version des faits n'est pas la même que celle qui a été rapportée la veille. "Ce qui nous a été rapporté c'est qu'il a été accepté par le Gulli-Parc de mettre une boîte aux lettres 'Papillons' à l'accueil du parc (...) pour mettre des dessins ou des mots d'enfants", a-t-elle indiqué. Contrairement aux propos de Laurent Boyet qui a évoqué l'initiative d'installer une urne aux dons, Caroline Mestik a indiqué : "Ce n’est pas ce qui était prévu. Alors il faut qu’on s’en parle, qu’on voie ce qui est possible. Il faut que ce soit sécurisé, il y a tout un dispositif à mettre en place. On ne met pas une urne comme ça dans un accueil et on ne s’en occupe plus". Regrettant de voir ces faits rapportés à la télévision, la directrice des antennes de Gulli a confié avoir été "abasourdie" en entendant "la violence des mots qui ont été dits" la veille. Caroline Mestik a alors été obligée de mettre au clair les relations de la chaîne avec Cyril Hanouna. "Cyril, nous n’avons absolument aucun problème avec vous, le groupe M6 dont Gulli fait partie vient régulièrement dans cette émission. D'ailleurs, je propose même à Cyril de venir prochainement dans une de nos émissions pour parler de l'association", lui a-t-elle adressé. Une proposition que l'animateur a accepté : "Vous avez une émission un peu comme Patron Incognito et bien sûr que je vais faire cette émission pour l'association !". Un appel au boycott trop vite prononcé.

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people