TV

TPMP : Kev Adams perd contre Cyril Hanouna au ping pong et invite tout le public à son spectacle (vidéo)

TPMP : Kev Adams perd contre Cyril Hanouna au ping pong et invite tout le public à son spectacle (vidéo)

Mardi 26 mars, Kev Adams était l'invité de Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste". Les deux amis se sont affrontés lors d'un match de ping pong, et l'humoriste a dû inviter tout le public à son nouveau spectacle. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Kev Adams est un homme qui tient visiblement parole. Le comédien de 27 ans était sur le plateau de "Touche pas à mon poste" ce mardi soir pour la promotion de son nouveau spectacle qui célèbre ses 10 ans de carrière sur scène. Kev Adams a d'ailleurs prouvé qu'il avait toujours le sens de la blague avec une petite farce lors de son arrivée sur le plateau de "TPMP" lorsqu'il s'est fait passer pour un danseur de breakdance. Blague à part, l'humoriste a pu voir débarquer sur le plateau de nombreux invités conviés par Cyril Hanouna, notamment son père mais aussi sa première prof de théâtre ou encore Guy Lecluyse, son papa dans "Soda", la série qui l'a rendu célèbre. Mais Cyril Hanouna avait tout autre chose à l'esprit.

"Là ça fait du monde hein quand même"

Grand fan de jeux de raquette, l'animateur a en effet proposé un petit match de ping pong (le terme n'existe d'ailleurs plus, c'est devenu le tennis de table) en direct sur le plateau. L'enjeu : si il perdait, Kev Adams devait inviter tout le public présent en plateau à une représentation de son spectacle. Sans surprise, c'est Cyril Hanouna, grand joueur de tennis et visiblement de tennis de table, qui a remporté la rencontre (en même temps, il avait déjà affronté et battu Gaël Monfils, l'un des meilleurs tennismen français des dernières années). Kev Adams ne s'est pas démonté, et a annoncé qu'il invitait bien tout le public à venir voir son spectacle. "Là ça fait du monde hein quand même" a tout de même lancé l'humoriste en jetant un coup d'oeil au grand plateau de "TPMP". Mais encore une fois, il n'a qu'une parole.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people