TV

TPMP : Karine Le Marchand tacle les journalistes de France Inter et défend "Ambition Intime" (vidéo)

TPMP : Karine Le Marchand tacle les journalistes de France Inter et défend "Ambition Intime" (vidéo)

Sur le plateau de "Touche pas à Mon Poste" le lundi 19 juin, Cyril Hanouna et Karine Le Marchand étaient en feu. Cette dernière a souhaité défendre son programme politique "Une Ambition Intime" sur M6. Pour rappel, son émission avait connu de nombreux détracteurs. Une séquence à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Karine Le Marchand a connu de nombreux détracteurs pour son émission politique : "Une Ambition Intime" lors des élections présidentielles. Sur le plateau de "Touche pas à Mon Poste" le lundi 19 juin 2017, l'animatrice a tenu à défendre son programme. Elle a estimé qu'elle était blessée par les propos de certaines personnes : "ça dépend d'où ça vient, je serais blessée si Thierry Ardisson, quelqu'un que j'estime beaucoup, disait du mal de moi. Mais des gens qui ont tout fait pour avoir une émission politique, mais qui ne l'ont pas eu,  ils ont fait des émissions et qu'ils se sont plantés, comme c'est le cas avec les journalistes de France Inter. C'est des gens qui me méprisaient avant, car je fais "L'Amour est dans le pré", un truc populaire", a-t-il déploré sur le plateau.

Karine Le Marchand revient sur les critiques

Karine Le Marchand a été vivement critiquée, notamment par les journalistes de France Inter. Du coup, elle a fait un récapitulatif des critiques : "vous ne parlez pas du programme, et vous désacralisez le politique." L'animatrice a alors ironisé estimant que ces journalistes parlaient de l'âge de Brigitte Macron, 'est-ce qu'Emmanuel Macron est homosexuel ?', et les costumes de François Fillon. "Ca m'a saoulé. Moi, au moins, on ne sait pas pour qui je vote" pour l'élection présidentielle 2017. La présentatrice star de M6 aimerait bien recevoir la femme du Président de La République. Alors qu'elle la trouve fascinante, elle trouve que c'est une femme très digne.

Par Maxime Carignano

Réagissez à l'actu people