TV

TPMP : Jean-Pierre Foucault s'insurge contre Michel Cymes (Vidéo)

TPMP : Jean-Pierre Foucault s'insurge contre Michel Cymes (Vidéo)

Invité dans l'émission "Comme chez Baba" ce jeudi 26 mars, Jean-Pierre Foucault a partagé sa colère contre les propos tenus par Michel Cymes au début de l'épidémie du coronavirus. Non stop Zapping vous dévoile ses déclarations qui ne devraient pas plaire à au médecin le plus connu du PAF.

Après Benjamin Castaldi soutenu par Eric Naulleau, c’est au tour de Jean-Pierre Foucault de pousser un coup de gueule contre Michel Cymes. Contacté par Cyril Hanouna pour son émission “Comme chez Baba” ce 25 mars, l’animateur phare de TF1 n’a pas mâché ses mots au sujet de l’ORL le plus connu du PAF. "Il y a une règle d’or que nous connaissons très bien : ceux qui savent ne parlent pas. Il ne faut pas parler quand on sait. En revanche, ceux qui parlent ne savent pas", commence-t-il par lancer en direct de son domicile avant de s’en prendre au médecin.

"C’est terrible parce que quand vous avez cité Michel Cymes quand on lui dit ‘Est-ce que vous croyez que c’est grave ?’ Il dit ‘Euh non je ne suis pas très inquiet, non. C’est un virus comme un autre, une petite grippe, etc.’ Mais c’est profondément scandaleux ! Ne dites rien, ne dites rien ! La parole est extrêmement dangereuse donc soyez méticuleux dans le choix des mots et surtout soyez méticuleux dans le choix des silences", s’indigne Jean-Pierre Foucault soutenu par Cyril Hanouna qui se dit "d’accord" avec lui.

Michel Cymes regrette de ne pas avoir "alarmé suffisamment"

En effet sur le plateau de “C à vous”, Michel Cymes avait comparé l’arrivée du Covid-19 à l’épidémie de grippe que connaît chaque année la France. Face à cette situation catastrophique sans précédent, il est revenu sur ses déclarations en faisant son mea culpa sur le plateau d'Anne-Elisabeth Lemoine : "J'ai juste dit chez vous que je regrettais peut-être une chose, c'est de ne pas avoir alarmé suffisamment et inquiété suffisamment les Français, puisque le fait de dire la vérité scientifique du moment - et chaque spécialiste/expert qui vient sur votre plateau vous donne la vérité scientifique au moment où on la dit”.

Il se défendait alors : “Il y a quinze jours ou trois semaines, quand je m'exprimais, je le faisais avec la vérité scientifique du moment. J'étais pas dans l'intuition, j'étais dans la vérité scientifique. Et effectivement, à l'époque, personne, aucun scientifique, ne pensait que ça allait prendre cette ampleur. Donc, je rassurais les gens en disant : 'Oui, c'est compliqué, oui, on ne sait pas ce qui va se passer, mais quand on attrape le coronavirus, a priori, on attrape une grippe un peu cognée. Voilà c'est tout'. Et je me dis que finalement, je rassurais beaucoup les gens. Qu'est-ce que ça a eu comme conséquence, le fait de rassurer ? Et bien que personne n'est resté chez soi”.

Par C.F.

Réagissez à l'actu people