TV

TPMP : Jean-Michel Maire balance un des caprices de Karine Le Marchand (vidéo)

TPMP : Jean-Michel Maire balance un des caprices de Karine Le Marchand (vidéo)

Ce mercredi 16 décembre marquait le grand retour de Jean-Michel Maire en tant que chroniqueur de "Touche pas à mon poste" après avoir contracté deux fois le coronavirus. Plus en forme que jamais, il a balancé une anecdote sur Karine Le Marchand et "ses caprices de star".

Jean-Michel Maire a fait son grand retour dans "Touche pas à mon poste", en tant que chroniqueur, ce mercredi 16 décembre. Si la veille, le journaliste était venu sur le plateau, c'était en qualité d'invité pour faire part de son témoignage poignant. Jean-Michel Maire a été contaminé deux fois par le coronavirus et il a avoué avoir sombré dans une dépression. Face à Cyril Hanouna, il a confié : "Je suis tombé dans une lente dépression mais je m'en sors mieux que d'autres qui ont des responsabilités, qui ont des commerces, qui ont des restaurants, moi je suis tout seul donc à la limite ça ne concerne que moi", avant de poursuivre : "C'est surtout vis-à-vis de ma famille, mes enfants que je voyais moins à cause du confinement et là du coup, je ne les voyais plus du tout." Après trois semaines d'absence, Jean-Michel Maire est revenu en forme et a même taclé Karine Le Marchand. 

"Elle est plus forte dans les caprices de stars"

Les chroniqueurs de Cyril Hanouna ne portent pas Karine Le Marchand dans leur coeur. D'ailleurs, Jean-Michel Maire a fait part d'une anecdote plutôt gênante sur l'animatrice de "L'amour est dans le pré". "Elle a un problème, c'est qu'elle pense qu'elle n'a pas besoin de faire d'effort, que rien que sa beauté et son allure suffisent à faire d'elle une animatrice de talent... Alors qu'elle est plus forte dans les caprices de stars. Si vous voulez, je peux vous raconter une petite anecdote", a-t-il démarré. Bien évidemment, il a capté toute l'attention de son auditoire.

Jean-Michel Maire a alors poursuivi : "Il y a quelques jours, elle est allée dans une clinique d'esthétique très connue à Paris, près du quartier des Champs-Elysées. Comme tous les VIP, la direction de la clinique lui avait offert une réduction substantielle". Il a notamment précisé que cette réduction était de 30%, cependant, cela ne semblait pas satisfaire l'animatrice. Le chroniqueur a poursuivi son récit : "Elle fait ses soins et au moment de partir, elle dit : 'Non, je suis Karine Le Marchand, je ne vais certainement pas payer. Voyez ça avec la patronne !'" Choqué par son comportement, il a conclu : "Je trouve ça incroyable ! Je le dis parce que je n'aime pas, ce n'est pas des manières (...) On ne se barre pas sans payer."

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people