TV

TPMP : Jean-Luc Lemoine agacé par Gilles Verdez, il le frappe sur le plateau (Vidéo)

TPMP : Jean-Luc Lemoine agacé par Gilles Verdez, il le frappe sur le plateau (Vidéo)

Ce mercredi matin dans le "Grand direct des médias" sur "Europe 1", Stéphane Plaza a annoncé face à Jean-Marc Morandini qu'il souhaitait stopper la présentation du jeu, "Qu'est-ce que je sais vraiment ?". Dans "TPMP", les chroniqueurs ont bien évidemment réagi à cette information et cela a provoqué une scène assez insolite. En effet, alors que Gilles Verdez a haussé le ton contre Jean-Michel Maire, il s’est fait frapper par Jean-Luc Lemoine. Une séquence a retrouvé sur notre site Non Stop Zapping.

Avec ces émissions, "Maison à vendre" ou encore "Chasseurs d’appart'", Stéphane Plaza fait depuis plusieurs années les beaux jours et surtout les belles audiences de "M6". Mais ce mercredi matin dans le "Grand direct des médias" de Jean-Marc Morandini sur "Europe 1", l’agent immobilier le plus célèbre de France a pris de court son employeur. En effet, alors que la chaîne a annoncé la diffusion prochaine de la troisième saison du jeu "Qu'est-ce que je sais vraiment ?", Stéphane Plaza a précisé en direct qu’il allait arrêter sa présentation tout comme Karine Le Marchand, qui anime à ses côtés. "Peu importe les audiences, je ne ferai pas "Qu'est-ce que je sais vraiment ?" et Karine Le Marchand non plus la saison prochaine", a-t-il lâché avant d’ajouter : "Je ne pense pas que Karine le fera sans moi. Avec Karine Le Marchand, on a d'autres projets sur "M6" (…) On laisse la place aux autres. L'émission peut marcher sans nous !".  Puis, il a confié que "M6" n’était du tout au courant de cette décision. "Ils le savent maintenant. Ce n'est pas écrit, ni rien du tout".

Gilles Verdez s’emporte, Jean-Luc Lemoine le recadre en le frappant

Et ce mercredi soir, l’équipe de "Touche Pas à Mon Poste" et bien évidemment revenue sur cette annonce. Et si la plupart des chroniqueurs comme Enora Malagré ou Thierry Moreau ont salué cette initiative, ce n’est pas du tout l’avis de Jean-Michel Maire qui a trouvé ça irrespectueux. C’est alors que Gilles Verdez s’est emporté contre le chroniqueur. Mais en élevant la voix ainsi, il a agacé Jean-Luc Lemoine, assis à côté de lui, qui n’a pas hésité à le taper sur la tête pour le calmer. Une manière de faire qui a surpris Gilles Verdez. L’humoriste lui a tout simplement répondu : "Je t’avais prévenu". En effet, en début d’émission, en échangeant sa place avec Isabelle Morini-Bosc, Jean-Luc Lemoine a lancé en direction de son collègue : "S’il gueule je le frappe".

Réagissez à l'actu people