TV

TPMP : Isabelle Morini-Bosc reproche "une tendance" aux Enfoirés (vidéo)

TPMP : Isabelle Morini-Bosc reproche "une tendance" aux Enfoirés (vidéo)

Les rappeurs Bigflo et Oli pourraient rejoindre la troupe des Enfoirés. En débattant sur le sujet dans TPMP ce mercredi 9 octobre, Isabelle Morini-Bosc s'est indignée contre la programmation de certains artistes. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Tous les ans, Les Enfoirés accueillent de nouveaux artistes au sein de la troupe. Pour venir en aide aux Restos du coeur, tous se réunissent sur scène lors de différentes dates. Alors que le prochain spectacle pour 2020 est en préparation, deux nouveaux membres pourraient faire leur arrivée. Selon TPMP, les rappeurs Bigflo et Oli auraient été approchés. S'ils avaient déjà refusé pour raison d'emploi du temps, les frères Toulousins pourraient accepter cette fois-ci. En réagissant à l'éventuelle venue de Bigflo et Oli, Isabelle Morini-Bosc a fait part de ses reproches sur la programmation des Enfoirés. 

Le refus des artistes critiqué 

"Ils sont évidemment indispensables, c'est triste d'ailleurs de devoir le constater. La seule chose que je reproche aux Enfoirés, c'est qu'il y a une espèce de tendance" a-t-elle lancé en détaillant : "Ils disent qui y est et qui n'y est pas. Et il y a des gens qui seraient formidables et qui rameuteraient du monde et que les Enfoirés laissent dehors. Moi c'est la seule chose qui me gêne et on a le droit de le dire". De son côté, Raymond a lui critiqué les refus de certains artistes de rejoindre la troupe. "Ce qui me gêne, c'est ceux qui disent 'J'ai pas le temps d'aller aux Enfoirés'. C'est ça qui me gêne moi. Ils ont le temps d'aller faire des concerts, ils ont le temps d'aller dans toute la France en promo pour vendre leur CD à deux balles, mais par contre ils n'ont pas le temps d'aller aux Enfoirés. Ça, ça me gêne". Alors que Bigflo et Oli n'avaient pas pu accepter les précédentes propositions à cause de leur planning et rencontrent un vrai succès, ils ont toujours gardé la porte ouverte. 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people