TV

TPMP : Isabelle Morini-Bosc, le récit glaçant de l'agression sexuelle dont elle a été victime (Vidéo)

TPMP : Isabelle Morini-Bosc, le récit glaçant de l'agression sexuelle dont elle a été victime (Vidéo)

Sur le plateau de "TPMP" ce mardi 3 mars, la chroniqueuse Isabelle Morini-Bosc est revenue sur l'agression sexuelle dont elle a été victime. Elle a raconté dans le détail l'agression qu'elle avait subie. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Vendredi soir, à la sortie de la cérémonie des César, Isabelle Morini-Bosc a été prise à partie par plusieurs jeunes femmes lui reprochant de soutenir le réalisateur Roman Polanski. La chroniqueuse de TPMP s'est alors approchées d'elles et leur a rétorqué qu'elle ne soutenait pas la personne, mais qu'elle avait beaucoup apprécié le film. Elle a aussi ajouté qu'elle avait elle-même été victime de viols répétés et qu'elle savait le mal que cela faisait.

"J'étais glacée" raconte Isabelle Morini-Bosc

Sur le plateau de "TPMP" ce mardi 3 mars, la chroniqueuse est revenue sur une des agressions qu'elle a subie, la dernière en date "il y a quatre ans" au parc Saint-James, dans le centre équestre.  "Le mec est arrivé et m'a ceinturé par derrière. Quand le mec vous tient les bras, vous ne pouvez strictement rien faire. Il m'a couché dans l'herbe. Je voyais passer les camions. Les herbes étaient hautes, personne ne me voyait. Le monsieur n'a pas réussi à me débraguetter, il me l'a mise partout ailleurs : dans les yeux, dans les oreilles, dans la bouche et tout… J'étais glacée", raconte la chroniqueuse visiblement encore très affectée par cette agression. Isabelle Morini-Bosc raconte avoir eu un "second sens" qui s'est enclenché en elle, qui fait qu'elle a réussi à garder son sang-froid pendant toute la durée de l'agression, soit durant 2h30. "Après je n'avais qu'une envie,  c'était de rentrer chez moi, de me doucher de retrouver mon mari qui rentrait de Haute-Savoie", ajoute la chroniqueuse média.

Suite à ces faits, Isabelle Morini-Bosc n'a pas porté plainte ce que n'ont pas manqué de lui reprocher les autres chroniqueurs assis autour de la table.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people