TV

TPMP : Isabelle Morini-Bosc et Gilles Verdez, le clash (vidéo)

TPMP : Isabelle Morini-Bosc et Gilles Verdez, le clash (vidéo)

Isabelle Morini-Bosc est montée au créneau face aux propos de Gilles Verdez sur la nouvelle Miss météo de TF1, mardi soir dans TPMP. Le ton est rapidement monté et la chroniqueuse a même traité son collègue de faux-cul. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

La soirée s'est animée d'un seul coup mardi sur le plateau de Touche pas à mon poste. Cyril Hanouna a donné la parole à Gilles Verdez pour son coup de gueule sur la nouvelle Miss météo de TF1 Tatiana Silva qui remplacera bientôt Catherine Laborde, à la retraite après 28 ans d'antenne. Le chroniqueur regrette le départ assez soudain de la présentatrice historique de la météo sur TF1. Mais Isabelle Morini-Bosc a visiblement mal pris ses propos : "Pardonnez-moi mais vous êtes une belle bande de faux-culs parce que vous passez votre temps à dire ouais ils ont fait leur temps c'est des has-been il faut les remplacer par des jeunes et brusquement vous avez deux ou trois points où vous montez au créneau on sait pas pourquoi" s'est-elle emportée. La doyenne des chroniqueuses de TPMP (60 ans) n'accepte visiblement pas l'analyse de ses petits camarades qui passent leur temps à la tailler sur son âge, et l'a fait savoir.

"T'es vraiment un faux-cul"

"Quand je vois les réflexions que vous faites sur moi et tout, t'es vraiment un faux-cul" a-t-elle lancé à Gilles Verdez. Le public et les chroniqueurs ont apprécié ce tacle d'Isabelle Morini-Bosc et l'ont fait savoir bruyamment. Gilles Verdez est d'ailleurs resté sous le choc quelques instants. Il a fini par reprendre ses esprits quelques minutes plus tard et a répondu à sa voisine de tablée : "Franchement là je trouve qu'on est dans une hypocrisie mais incroyable, entre Isabelle qui défend toujours l'échelle et qui m'accuse d'être faux-cul..." a rétorqué le journaliste. Une situation tout de suite plus tendue que leur slow endiablé et super dérangeant.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people