TV

TPMP : Gilles Verdez tacle Karine Le Marchand et Une ambition intime (vidéo)

   / 5  
TPMP : Gilles Verdez tacle Karine Le Marchand et Une ambition intime
1
TPMP : Gilles Verdez tacle Karine Le Marchand et Une ambition intime
Gilles Verdez s'en est pris à Karine Le Marchand et à sa nouvelle émission politique dans TPMP
2
Gilles Verdez s'en est pris à Karine Le Marchand et à sa nouvelle émission politique dans TPMP
Le chroniqueur de TPMP s'est dit 'choqué' de voir l'animatrice 'copiner' avec les politiques qu'elle interroge
3
Le chroniqueur de TPMP s'est dit 'choqué' de voir l'animatrice 'copiner' avec les politiques qu'elle interroge
Comme Christophe Carrière, Gilles Verdez a mis 0 à Une ambition intime
4
Comme Christophe Carrière, Gilles Verdez a mis 0 à Une ambition intime
Karine Le Marchand a répondu aux différentes critiques sur son compte Twitter mardi matin
5
Karine Le Marchand a répondu aux différentes critiques sur son compte Twitter mardi matin

Tout le monde n’a décidément pas été convaincu par Une ambition intime, la nouvelle émission politique d’M6 emmenée par Karine Le Marchand. Lundi soir, les chroniqueurs de Touche pas à mon poste ont donné leur avis sur le premier épisode, diffusé dimanche, et Gilles Verdez notamment n’a pas été tendre. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Karine Le Marchand et Une ambition intime n’en ont pas fini de faire parler. Avant même la diffusion dimanche soir du premier numéro de la nouvelle émission politique d’M6, une première politique était déjà née, certains comme Patrick Cohen reprochant à la présentatrice de rendre Marine Le Pen sympathique. Mais depuis la diffusion, ça n’arrête pas. Si le public semble avoir été plutôt conquis puisque plus de 3 millions de personnes ont suivi les portraits de Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire, Arnaud Montebourg et Marine Le Pen, la critique, elle, se déchaîne. Lundi matin, Patrick Cohen et Sophia Aram se sont relayés pour tour à tour se moquer, l’un de l’émission, l’autre de Karine Le Marchand.

"C'est le degré zéro de la télévision et du journalisme"

Et dans la soirée, c’est Gilles Verdez qui a pris le relais dans Touche pas à mon poste : "Choqué" de voir l’animatrice trinquer avec des politiques aspirant aux plus hautes fonctions de l’Etat, "parce que quand on trinque avec quelqu’un, c’est qu’on copine, on perd toute distance critique", le chroniqueur a regretté que ces interviews "servent la cause des politiques". Résultat, pour Gilles Verdez, c’est un zéro pointé : "C’est le degré zéro de la télévision et du journalisme. Donc le degré zéro, je lui mets zéro". Karine Le Marchand a répondu aux nombreuses critiques dont elle fait l’objet sur Twitter ce mardi matin.

 

 

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people