TV

TPMP - Gilles Verdez : Son violent coup de gueule contre Benjamin Castaldi

TPMP - Gilles Verdez : Son violent coup de gueule contre Benjamin Castaldi

Sur le plateau de Touche pas à mon poste ce mardi 10 novembre, Gilles Verdez a tenu à répondre à Benjamin Castaldi. Ce dernier, invité dans "On n’est pas couché" ce samedi 7 novembre, s'était expliqué sur son livre et notamment le passage où il s'en prend à Cyril Hanouna. Des explications qui n'ont pas convaincu Gilles Verdez qui a violemment taclé l'animateur. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Frédéric Lopez, Christophe Beaugrand ou encore Michel Cymes, de nombreux animateurs télés sont fréquemment attaqués par Gilles Verdez sur le plateau de Touche pas à mon poste. Le chroniqueur n’a jamais sa langue dans sa poche et n’hésite pas avant de s’en prendre à l’un de ses confrères. Pourtant, si Gilles Verdez ne se gêne pas pour critiquer, le chroniqueur n’aime pas lorsque l’émission de Cyril Hanouna est la cible de critiques : "On les avait mis en garde, je croyais que le message avait été entendu mais pas du tout il y en a qui nous ont réattaqué". Et dans la ligne de mire de Gilles Verdez, Benjamin Castaldi. Invité dans l’émission ONPC, Benjamin Castaldi était une nouvelle fois revenu sur son livre dans lequel il critique Cyril Hanouna. Une situation qui exaspère Gilles Verdez : "Le premier qui nous a attaqué en traitre c’est Benjamin Castaldi. Et lui il ne lâche pas l’affaire. Et lui je suis fâché contre lui. Parce que le gars il m’a téléphoné, il m’a dit 'arrête de parler de moi' et lui il continue de parler de nous".

Benjamin Castaldi répond à Gilles Verdez sur Twitter

Visiblement très énervé, le chroniqueur de Touche pas à mon poste a violemment taclé l’ancien présentateur de Secret Story : "Il a dit exactement des trucs sur vous, il a dit que vous étiez un tyran, il a dit que D8 dépendait de vous, il a dit que vous faisiez la pluie et le beau-temps sur la chaîne mais qu’il vienne voir qu’il vienne discuter il est aigri, il est jaloux, c’est quoi le problème vous n’avez pas honte Castaldi de balancer des faussetés comme ça ? J’en ai marre de vous Castaldi".   

Face à toutes ces attaques, Benjamin Castaldi s’est emparé de son compte Twitter pour répondre au chroniqueur : "Comme disait Audiard quand on mettra les cons sur orbite Gilles Verdez n’a pas fini de tourner", a-t-il d’abord posté avant d’ajouter : "Un petit dernier ! ‘Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît’. Pour toi mon Gillou !! Bonne journée !"

 

Réagissez à l'actu people