TV

TPMP : Gilles Verdez défend Jean-Luc Mélenchon (vidéo)

TPMP : Gilles Verdez défend Jean-Luc Mélenchon (vidéo)

Mercredi 17 octobre, dans Touche Pas à Mon Poste, les chroniqueurs de Cyril Hanouna sont revenus sur le récent coup de sang de Jean-Luc Mélenchon, perquisitionné mardi 17 octobre à son domicile. Mais sur le plateau de C8 aussi, le ton est très vite monté alors que Gilles Verdez a tenu à prendre la défense du leader de la France Insoumise. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Impossible d'être passé à côté. Mardi 17 octobre, le domicile de Jean-Luc Mélenchon a été visé par une perquisition dans le cadre de deux enquêtes préliminaires. C'est le leader de la France Insoumise lui-même qui a annoncé la nouvelle sur sa page Facebook, filmant à l'envi son indignation profonde. Mais ce n'est pas tout. En effet, la journée a été rythmée par les vidéos de Jean-Luc Mélenchon qui, à la manière d'une série policière, a filmé les moindres détails de sa résistance. Au siège de la France Insoumise, qui a également été perquisitionné, le député a déboulé accompagné de militants qui ont eux aussi crié leur indignation. La scène s'est très vite transformée en un invraisemblable affrontement avec les forces de l'ordre.

"Mélenchon a le droit d'être comme ça !"

Forcément, ces nombreuses vidéos publiées par Jean-Luc Mélenchon lui-même ont largement été relayées dans les médias hexagonaux, divisant l'opinion publique. Si certains ont crié au scandale, déplorant l'attitude de Jean-Luc Mélenchon, d'autres se sont rangés de son côté. C'est le cas de Gilles Verdez qui, mercredi 17 octobre, s'est insurgé contre tous ses camarades qui blâmaient le leader de la France Insoumise : "Là il est sincère, il est lui-même (…) Mélenchon il a le droit d'être comme ça !" a-t-il argué en réponse à ceux qui accusent le député de faire de la communication. Un avis que sont loin de partager les autres chroniqueurs de Touche Pas à Mon Poste…

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people