TV

TPMP : Géraldine Maillet en colère contre Camélia Jordana, elle condamne ses propos (vidéo)

TPMP : Géraldine Maillet en colère contre Camélia Jordana, elle condamne ses propos (vidéo)

Ce lundi 25 janvier, Cyril Hanouna est revenu sur une nouvelle polémique liée à Camélia Jordana dans "Touche pas à mon poste". Après avoir critiqué Catherine Deneuve et Brigitte Bardot, la chanteuse s'est attirée les foudres de Géraldine Maillet.

Ce lundi 25 janvier, Cyril Hanouna présentait un nouveau numéro de "Touche pas à mon poste". Au cours de la soirée, l'animateur a évoqué le coup de gueule de Camélia Jordana à l'encontre de Brigitte Bardot et Catherine Deneuve. La jeune chanteuse s'est attaquée à ces deux icônes du cinéma français, tout en remettant en cause leur féminisme dans les colonnes de Paris Match : "Elles n’étaient pas le symbole du féminisme. Elles incarnaient LA femme parce qu’elles étaient des muses, l’antiféminisme par excellence", a indiqué la chanteuse, "Elles ont aussi vécu avec l’idée que se prendre une main au cul était quelque chose de normal, voire de 'sympathique'. Tout est là… Il y a encore des mecs qui pensent que, parce qu’ils sexualisent une femme, elle doit se sentir flattée. Le regard de l’homme est censé être la seule chose après laquelle elle court". Des paroles qui ont indigné les chroniqueurs de Cyril Hanouna.

"Elle est le comble du racisme"

Après avoir rappelé les propos de la chanteuse, Géraldine Maillet a tenu à dénoncer son comportement. En colère, elle a expliqué sur le plateau de "Touche pas à mon poste" : "Elle n'aime rien, elle n'aime rien de notre beau pays, la France. Elle n'aime pas son passé, elle n'aime pas son présent et elle n'aime pas son avenir. Elle doit être très, très malheureuse parce qu'effectivement, on est un pays raciste pour Camélia Jordana, les policiers sont tous violents. En fait, elle condamne le racisme de notre pays en étant soit-disant 'anti-raciste', mais elle, elle est le comble du racisme en étant comme ça" a-t-elle déclaré avant de s'interroger : "Après tout, quand elle dit que les autres sont des anti-féministes, mais est-ce que moi je veux du féminisme de Camélia Jordana ? C'est-à-dire, est-ce que je veux que les femmes soient toujours victimisées ? Moi je trouve qu'elle dérape". Pour Géraldine Maillet, la chanteuse va trop loin.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people