TV

TPMP : Geneviève de Fontenay quitte le plateau après un accrochage sur la PMA (vidéo)

TPMP : Geneviève de Fontenay quitte le plateau après un accrochage sur la PMA (vidéo)

Mardi 7 mai dans "Touche pas à mon poste", Geneviève de Fontenay a quitté le plateau après s'être accrochée avec l'équipe de Cyril Hanouna sur la PMA, notamment pour les couples de même sexe. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Geneviève de Fontenay était-elle venue sur le plateau en tant que militante anti-PMA, ou s'est-elle simplement perdue dans ses propos ? Toujours est-il que l'ancienne patronne de Miss France a déclenché une grosse polémique hier soir chez Cyril Hanouna. Alors qu'elle parlait de sa relation privilégiée avec Emmanuel Macron, à qui elle envoie apparemment régulièrement des SMS pour lui donner son avis sur sa politique, la grande dame évoque l'accès à la PMA pour "les lesbiennes", assurant qu'elle a demandé au président de ne pas promulguer la loi en rapport avec cette avancée. "Je pense qu'il est content d'avoir un père, que Brigitte a des enfants ayant un père. Et quand on veut faire une loi pour dire qu'à la naissance, l'enfant n'aura pas de père à la demande des lesbiennes... Je pense que ça ne peut pas marcher, voilà" a-t-elle déclaré. Une sortie qui n'a clairement pas plu à Cyril Hanouna et ses chroniqueurs.

"La seule chose dont a besoin un enfant c'est de l'amour, point barre"

C'est notamment Matthieu Delormeau, ouvertement homosexuel, qui a d'ailleurs tenu les plus beaux propos de tolérance face à Geneviève de Fontenay : "La seule chose dont a besoin un enfant c'est de l'amour, point barre" a déclaré le chroniqueur. Une sortie qui n'est pas passée auprès de Geneviève de Fontenay : “Si c’est pour entendre ça, je m’en vais”. Elle a tout bonnement décidé de quitter le plateau avant même la fin de l'émission, passant plusieurs minutes à tenter d'enlever son micro alors que Cyril Hanouna et ses chroniqueurs essayaient de la raisonner, et de lui faire comprendre que tout le monde pouvait exprimer son avis. “On ne fait pas une loi pour dire à un enfant d’office à la naissance qu’il n’a pas de père! C’est quand même pas normal! Après la vie fait qu’on peut ne pas en avoir, mais pas à la naissance! Les lesbiennes ne veulent pas avoir un mec dans le lit pour faire un bébé, elles vont chercher une semence, et puis voilà. Le petit, à trois ans il va être à l’école, ’ben il est où ton papa? - Ben je sais pas j’en n’ai pas de papa”. Des propos qui ne plairont certainement pas à une grande partie du public de "TPMP".

 

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people