TV

TPMP - Francis Lalanne : Cyril Hanouna et ses chroniqueurs prennent sa défense

TPMP - Francis Lalanne : Cyril Hanouna et ses chroniqueurs prennent sa défense

Très critiqué depuis la parution de son clip "Plus jamais ça" en référence à la crise des réfugiés, Francis Lalanne a pu compter mercredi soir sur le soutien de l'équipe de Touche pas à mon poste. Cyril Hanouna et ses chroniqueurs ont considéré que c'était avant tout parce qu'il s'agissait de Francis Lalanne que le titre a été moqué.

Francis Lalanne l'a prouvé à plusieurs reprises depuis le début de sa carrière : c'est un artiste engagé. Malheureusement pour lui, il l'a peut-être été un peu trop cette fois-ci. Ce mercredi, le chanteur a en effet publié sur la Toile un tout nouveau titre dédié aux réfugiés qui affluent par milliers depuis plusieurs mois. Le clip s'ouvre d'ailleurs sur un dessin représentant le petit Aylan, dont la photo a fait le tour du monde il y a quelques jours. Puis les images de migrants sur des bateaux, de souffrance et de Francis Lalanne au piano s'enchaînent. Pour un résultat visuel à la qualité clairement discutable. Victime d'un véritable lynchage dans la plupart des médias, Francis Lalanne a tenté de se justifier ce mercredi sur son compte Facebook : "#‎Ouvirsoncoeur‬ et non ‪#‎plusjamaisça‬ est une chanson de 2003, dont le clip fut réalisé en 2009. Le clip a été posté ce jour sur Youtube avec la photo "choc", par le producteur, par solidarité avec les migrants. La situation qui empirait à Sangatte m'a inspirée ce texte il y a 15 ans" a-t-il révélé.

"Si ce n'était pas Lalanne, tout le monde aurait trouvé ça génial"


Pour autant, les critiques n'ont pas cessé d'affluer de toute part. Mais Francis Lalanne a tout de même pu compter sur un soutien qui a de plus en plus de poids dans le paysage audiovisuel français, celui de l'équipe de Touche pas à mon poste. Mercredi soir, Cyril Hanouna et l'ensemble de ses chroniqueurs ont en effet affiché leur soutien au chanteur. "Ce n'est pas de l'opportunisme, il s'est senti comme souvent investi d'une cause, c'est une terrible maladresse" a d'abord considéré Gilles Verdez avant qu'Enora Malagré affirme qu'il s'agissait-là d'une Lalannerie : "On peut lui reprocher d'avoir écrit des paroles un peu débiles certes mais au moins ce mec est sincère". Isabelle Morini-Bosc est même allée plus loin en affirmant que "si ce n'était pas Lalanne, si ça avait été fait par un intello branchouille de gauche, tout le monde aurait trouvé ça génial". Un soutien plus que bienvenu pour Francis Lalanne.

Réagissez à l'actu people