TV

TPMP : Fauve Hautot très émue, elle retrouve sa "seconde maman" (Vidéo)

TPMP : Fauve Hautot très émue, elle retrouve sa "seconde maman" (Vidéo)

L'émotion était au rendez-vous ce lundi 16 janvier dans "TPMP". Alors qu'elle était venue sur le plateau afin de faire la promotion de sa comédie musicale "Saturday Night Fever", Fauve Hautot a eu droit à une belle surprise de la part de Cyril Hanouna. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur le site Non Stop Zapping.

Révélée dans l'émission "Danse avec les stars", Fauve Hautot s'est très vite imposée comme l'une des meilleures danseuses du programme. Avec sa chevelure rouge et ses talents d'interprète, la jeune femme a conquis le public. Après avoir participé à plusieurs saisons en tant que danseuse, elle a intégré le jury aux côtés de Chris Marques, Jean-Marc Généreux et Marie-Claude Pietragalla. Si aujourd’hui, elle l’une des danseuses les plus connues en France, Fauve Hautot a bien failli arrêter la danse à l’âge de 18 ans. "J'ai adoré ce moment de ma vie, mais il y avait trop de frustrations de ne pas avoir vraiment d'adolescence. Et puis, je ne pouvais pas demander à mes parents, qui n'ont pas roulé sur l'or, de financer des cours à l'autre bout de la France", avait-elle confié au magazine "Voici".

L'incroyable surprise de Cyril Hanouna dans TPMP

Ce lundi 16 janvier, Fauve Hautot était invitée sur le plateau de "TPMP". A l'occasion de la venue de la danseuse, Cyril Hanouna lui a fait une belle surprise. Après avoir revu avec bonheur des images d'elle en train de danser à l'âge de 16 ans entourée de plusieurs amis, Fauve Hautot a pu retrouver celle qu'elle surnomme affectueusement "Mamoune". La jurée de DALS explique notamment que Pascale l'a aidée quand elle est partie de chez ses parents : "Quand j'avais 16 ans, je suis partie pour danser et au final je me suis retrouvée à devenir adulte à 16 ans. Cette femme-là est celle qui m'a gardée. C'était ma seconde maman. Ça fait très longtemps que je l'ai pas vue", a-t-elle expliqué à Cyril Hanouna.

Réagissez à l'actu people