TV

TPMP : Erika Moulet et Valérie Benaïm dévorent un oignon (vidéo)

TPMP : Erika Moulet et Valérie Benaïm dévorent un oignon (vidéo)

Validée par l’Académie française en 1990 mais jamais mise en place depuis, la réforme de la langue française le sera à partir du mois de septembre. Résultat, plus de 2400 mots vont changer. Une nouvelle qui a évidemment fait énormément réagir et notamment sur le plateau de Touche pas à mon poste. Pour l’occasion, Cyril Hanouna a d’ailleurs décidé de faire manger un oignon, qui pourra désormais s’écrire ognon, à Erika Moulet et Valérie Benaïm. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Si les accents circonflexes et les traits d’union ne sont pas vos amis depuis l’école primaire, la réforme de la langue française risque de vous faire plaisir. En revanche si vous êtes un vrai puriste, peut-être un peu moins. Vingt-six après sa validation par l’Académie française, la réforme de la langue française entrera en effet en application à partir du mois de septembre, à la faveur de la réforme des programmes scolaires. Et plus de 2400 mots sont concernés ! Principaux enseignements de cette réforme, l’accent circonflexe ne sera plus obligatoire si bien que ‘coût’ pourra désormais s’écrire ‘cout’, les traits d’union disparaitront et on écrira donc maintenant ‘picnic’ ou ‘weekend’.*

Erika Moulet et Valérie Benaïm fêtent la réforme de la langue française à leur manière

Forcément cette annonce a énormément fait réagir. Cyril Hanouna et ses chroniqueurs n’ont d’ailleurs pas échappé à la règle jeudi soir sur D8. Après n’avoir pas su répondre correctement à une question sur la télévision, Erika Moulet et Valérie Benaïm ont en effet dû manger un oignon, qui pourra dans quelques mois s’écrire 'ognon'. Un énorme oignon tenu par Cyril Hanouna et dans lequel les deux chroniqueuses ont été forcé de croquer à pleines dents afin de ne pas priver une téléspectatrice de son cadeau. Et si certains auraient pu faire plus de manières, les deux chroniqueuses ont vraiment joué le jeu et n’ont pas hésité un instant. Le dégoût lisible sur leur tête après avoir croqué dans l’oignon témoigne pourtant du vrai défi que représentait ce gage…

Réagissez à l'actu people