TV

TPMP : Enora Malagré très en colère en découvrant qu’elle va se faire "virer" (vidéo)

TPMP : Enora Malagré très en colère en découvrant qu’elle va se faire "virer" (vidéo)

Cyril Hanouna n’a pas épargné ses chroniqueurs jeudi soir dans La grande rassrah, le prime spécial caméras cachées de Touche pas à mon poste. L’animateur a en effet fait croire à ses chroniqueurs qu’ils seraient tous virés dans six mois. Et s’il y en a une qui l’a vraiment très mal pris, c’est Enora Malagré. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Cyril Hanouna a fait vivre un véritable cauchemar à plusieurs de ses chroniqueurs et il a dévoilé les images jeudi soir dans La grande rassrah, le prime spécial de Touche pas à mon poste. Pendant près de 24 heures, Matthieu Delormeau a ainsi été persuadé que Cyril Hanouna tentait de lui mettre un homicide involontaire sur le dos. Tellement persuadé qu’il a même voulu lui présenter sa démission. Gilles Verdez et Caroline Ithurbide, eux, ont été convaincus qu’ils vivaient une rencontre du troisième type en pleine campagne. Et Raphaël Mezrahi a, pour la première fois en quinze ans, piégé une personnalité avec ses interviews décalées.

"Qu'il le fasse, tu vas voir, il va faire 500 000"

Mais s’il y en a une qui n’a pas montré son meilleur visage au cours de ces caméras cachées, c’est Enora Malagré. Un piège préparé depuis plusieurs semaines s’est refermé sur la chroniqueuse et elle ne l’a pas bien pris du tout. Quelques semaines avant le grand jour, la production commence à distribuer des magazines dans les loges de TPMP. Puis, un jour, une couverture attire l’attention des chroniqueurs. Sur celle-ci, Cyril Hanouna annonce qu’il compte tous les virer dans six mois pour se challenger lui-même. Et Enora Malagré ne va pas du tout bien le prendre : "Ca va très mal se passer !" lance-t-elle en découvrant le magazine, "C’est pas une vanne, je viens d’aller le voir…" informe-t-elle ensuite les autres chroniqueurs, "Mais qu’il le fasse, qu’il le fasse…Tu vas voir, il va faire 500 000 (téléspectateurs, ndlr)". Enora Malagré affublera également Cyril Hanouna de charmants surnoms tels que "Judas" ou "l’autre enc***". Pour rien finalement puisqu’il s’agissait évidemment d’une blague.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people