TV

TPMP : Enora Malagré règle ses comptes avec Bernard de la Villardière (vidéo)

TPMP : Enora Malagré règle ses comptes avec Bernard de la Villardière (vidéo)

Cyril Hanouna et son équipe de Touche pas à mon poste sont revenus sur l'imbroglio Bernard de la Villardière vendredi soir. Et Enora Malagré en a remis une couche sur l'animateur de M6. Une vidéo à retrouver sur Non Stop Zapping.

L'équipe de Touche pas à mon poste est en guerre contre Bernard de la Villardière. Cyril Hanouna et ses chroniqueurs estiment que le présentateur vedette de M6 s'attaque toujours aux mêmes sujets "polémiques", l'Islam et la prostitution. Enora Malagré est particulièrement remontée contre BLV, estimant que son discours journalistique et les sujets qu'ils traitent stigmatisent les musulmans et contribuent au climat difficile pour ces derniers en France. La chroniqueuse de TPMP avait même lancé un message à son attention : "Foutez la paix aux musulmans"

"Fais nous des reportages un petit peu moins crades"

L'animateur de M6 a répondu sur le plateau du Buzz TV aux remarques de Cyril Hanouna et son équipe, les qualifiant de "crétins". L'animateur de TPMP regrette particulièrement que son confrère d'M6 n'accepte pas de venir s'expliquer sur son plateau afin de calmer les ardeurs, alors qu'ils s'entendent visiblement bien lorsqu'ils se croisent "en soirée" selon ses propres termes. Enora Malagré quant à elle est toujours aussi remontée contre BLV et le fait savoir : "on ne peut pas dire "Je suis Charlie" et faire des reportages comme ça qui nourrissent l'amalgame" a-t-elle déclaré.

Mais la chroniqueuse reste bonne joueuse et estime que la réponse cinglante de BLV est à la hauteur de ses propres propos, "c'est de bonne guerre" dit-elle. Elle ne s'est tout de même pas privée de terminer son intervention par un souhait adressé à l'animateur d'Enquête Exclusive : "Fais nous des reportages un petit peu moins crade ça serait bien". La guerre entre TPMP et Bernard de la Villardière n'est visiblement pas à son épilogue.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people